Tambacounda/Kaffrine: Atelier d’orientation à l’intention des hommes de media, animateurs communautaires, et religieux sur les enjeux de la déclaration des faits d’état civil.

La Direction de l’Etat Civil en Collaboration avec l’UNICEF a organisé un Atelier de mise à niveau à l’intention des hommes de Media, des leaders communautaires et des religieux sur l’importance et la nécessité de l’Enregistrement à l’État Civil les 13 et 14 Aout 2022.

94

Le Ministère des Collectivités Territoriales, du développement et de l’Aménagement des Territoires en Partenariat avec l’UNICEF a tenu un Atelier sur le Rôle des Hommes de Media,  des Leaders Religieux et des Badjenu Gox sur l’Enregistrement des Naissances les 13 et 14 Aout 2022 à l’hôtel Vénus de Kaffrine.

La Rencontre a été Présidée par la Représentante de l’IEF, Madame Aissatou Sanou Gaye. Monsieur Amadou Tidiane Faye de la Direction de l’Etat-Civil est revenu largement sur l’Objectif de la Rencontre. Il s’agit de renforcer les capacités des hommes de media, Badjénu gox et chroniqueurs religieux sur l’importance de l’enregistrement des faits d’état civil et mettre en place un cadre de collaboration entre les différents acteurs. De manière spécifique l’atelier vise à :Améliorer les connaissances des hommes de média, leaders religieux et Badjénu gox sur l’importance et l’utilité des actes d’état civil ; Amener les media locaux à inscrire la sensibilisation sur l’enregistrement des faits d’état civil au cœur de leurs programmes ;Amener les leaders religieux et Badjénu gox à encourager l’enregistrement des faits d’état civil ; Former les participants sur les méthodes de communication appropriées pour renforcer la sensibilisation sur l’état civil ;Conduire les changements comportementaux et socioculturels liés au non enregistrement des enfants à la naissance ; et Créer un cadre de collaboration entre média, leaders religieux et Badjénu gox pour l’augmentation du taux d’enregistrement à l’état civil.

Le Représentant de l’Unicef (Bureau Dakar), Monsieur Massamba Diouf Spécialiste de la Protection de l’Enfant, a fait une présentation de la situation de l’état civil et les résultats des sondages. La Modératrice est revenue sur des Cas Particuliers par rapport à la procédure de déclaration des naissances ; sur l’Identification des goulots de non déclaration des naissances, sur l’Identification des activités de communication à dérouler. Monsieur Ibrahima Ethia, Spécialiste de la Communication, a accentué sa Communication sur le Rôle et la place des hommes de media dans la sensibilisation sur l’état civil. Le Rôle des religieux et des relais communautaires a été aussi passé au Peigne fin.

En dernier ressort des Engagements ont été pris et des Recommandations formulées.

La Direction de l’État Civil (Ministère) doit  instaurer un Cadre de Concertation des différents acteurs ; Créer un Coin État Civil dans les structures sanitaires, faire un Plaidoyer pour l’Amélioration du Service d’Accueil, d’Orientation, Conseils au niveau des Municipalités ; accélérer le Plan National de Conservation des Archives et tendre vers la Numérisation de l’Etat civil au Sénégal.

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBEKEBA       URACSENEGAL

 

 

 

Comments are closed.