Tambacounda : Journée de la banane APROVAG 2022 (quatrième édition).

La Quatrième édition de la Journée de la Banane a été organisée par l’Aprovag et ses Partenaires le 10 Décembre 2022.

123

La journée de la Banane a été présidée par l’Adjoint au Préfet de Missirah, Monsieur  Oughaybou ka, le samedi 10 décembre 2022. Le Thème  choisi est : « Le modèle coopératif, un outil d’autonomisation des Producteurs et Productrices de l’Aprovag » .Le Secrétaire Exécutif de l’Association des Producteurs de la Vallée du Fleuve Gambie, Monsieur Aboubacry Diallo est revenu sur l’Objectif général de cette quatrième édition de la journée de la Banane qui est d’amener l’APROVAG et ses partenaires stratégiques à comprendre la gestion du modèle coopératif dans la filière banane. Spécifiquement, il s’agit : 1/de comprendre le fonctionnement d’une coopérative à deux niveaux, c’est-à-dire, une coopérative où les membres sont les GIE de l’APROVAG ; 2/d’identifier les risques et les opportunités liés au modèle de coopérative choisi.

Monsieur Issa Mbengue, Président du Conseil d’Administration, a eu à faire l’historique de la filière Banane dans la Région de Tambacounda. Depuis sa Création en 1988, l’APROVAG s’est affirmée comme un Acteur clé du développement rural en mettant de nombreux Projets dans la filière Banane grâce aux Partenaires techniques et financiers. L’Association Compte 11 GIEs avec 728 Producteurs dont 36% de femmes et 21% de jeunes implantés dans les Communes de Missirah, Dialacoto et Netteboulou avec une Production annuelle de 3000 tonnes de banane écologique de haute qualité. Elle Contribue également au Renforcement de Capacités des Producteurs/ Productrices, à la Promotion de l’Agriculture biologique, à la mise en place de Solutions éco-responsables, à l’entrepreneuriat rural, à la promotion des droits humains et à l’autonomisation des femmes rurales dans les Zones d’intervention. Après de mures réflexions, l’Association tend vers une Coopérative.

La Coopérative est une entité de création de richesses avec une entreprise économique. Elle est un vecteur de croissance et un outil de redistribution équitable des produits. Cette initiative demande beaucoup d’exigences. Il faut respecter les Cahiers de charge de la Production par les producteurs/ productrices ; améliorer les moyens logistiques pour le transport de la banane ; investir davantage sur la Commercialisation de la banane par des Murisseries (Chambres froides) ; avoir une forte Capacité de gestion/ de leadership des membres et avoir une Capacité de mobilisation des ressources financières à travers l’entreprise.

Le Directeur Régional du développement rural, Monsieur Sada Ly, a rassuré les Producteurs quant à l’accompagnement nécessaire. Après l’allocution du Représentant du Gouverneur, les différents stands ont été visités pour comprendre les possibilités de transformation de la Banane.

KEBEKEBA      URACSENEGAL

Comments are closed.