Tambacounda/Développement/Calebasse Diapal madiap: Réussite de l’autonomisation des femmes.

« LA CALEBASSE DIAPAL MADIAP A OPTE POUR L’AUTO-EMPLOI, LA CONSCIENTISATION, L’AUTONOMISATION ET LA RESILIENCE DES FEMMES ».

590

Sous la houlette de la Présidente DIAWEL  KA DIALLO & SEYNABOU DIOP, (formatrice et Coordonnatrice des Calebasses et Avec), les Cent deux (102) Femmes de développement se sont réunies, lors de la septième  édition, le Samedi 06 juin 2024 à 17 heures au quartier Gourel Diadié de Tambacounda pour une cérémonie de Partage des dividendes de leur Tontine. La Somme épargnée de Juin 2023 à juin  2024 s’élève à Sept millions cinq cent mille francs (7.500.000F) CFA .Chaque Femme recevra en fonction du nombre de Part. Selon les Capacités, chacune choisit une ou deux, jusqu’à cinq part. La Part équivaut à 1000F. Avec l’Argent de la Caisse, les Femmes ont investi dans le bétail et la volaille .A l’approche de la Tabaski, ces dernières avec leur dû  parviennent à subvenir aux multiples besoins de leurs familles respectives.  //////Après le Partage, Certaines femmes se sont retrouvées avec 300000f comme somme Plafond et d’autres 50000f comme montant plancher. Ces braves femmes aident leurs Maris et soulagent leurs Progénitures avec les condiments reçus (Oignons, Pomme de terre, Huile, Vinaigre etc). L’apport  des femmes est inestimable dans la Stabilité sociale. Elles ont  félicité la Société Maggi-Sénégal qui a mis à leur disposition de l’argent des chaises et des bâches;  et ont remercié la structure Régionale DIRFEL, qui les a accompagnées, conseillées et orientées en technique de production animale, en technique de communication, en leadership et en gestion financière. Avec cette édition, un partenariat fécond est en gestation avec la Couverture Maladie Universelle (CMU) avec la Calebasse (Association Union des Ethnies).

La réussite des femmes s’explique par leur dynamisme, leur solidarité, leur esprit coopératif et leur désir d’entreprendre. En dehors de cela, elles ont cultivé dans leur organisation la vérité, la transparence, la traçabilité, la reddition des comptes, en un mot la bonne gouvernance. Les Femmes de développement ont profité de l’occasion pour lancer un appel solennel au Ministère de la Femme et au Ministère de l’élevage pour qu’elles soient écoutées, accompagnées et  soutenues. Le Plaidoyer porte sur les facilités de financements(Accès), la formation continue, et la mise à disposition de coffres forts sécurisés. Elles ont aussi lancé un appel pressant et émouvant à l’égard de toutes les femmes pour qu’elles se battent férocement pour accéder à des lendemains meilleurs. En ces temps qui courent avec la cherté des denrées de premières  nécessités, les femmes doivent éviter de trop tendre la main et ne compter que sur elles-mêmes pour leur épanouissement.   ////(SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5)

KEBEKEBA   URACSENEGAL.

 

Comments are closed.