SEDHIOU:Le gouverneur et l’IA pour un démarrage sans délai

0 22
A l’image de toutes les académies du Sénégal, celle de Sédhiou a officiellement marqué hier, jeudi 12 novembre, l’ouverture des classes au titre de l’année scolaire 2020/2021.
 
Le gouverneur de région qui a conduit la délégation qui a procédé à la visite des écoles de la commune de Sédhiou dit constater l’effectivité de la rentrée sous le concept de « Ubbi Tèy, Jang Tèy ». Certes, les potaches n’ont pas répondu massivement présents mais le gouverneur et l’inspecteur d’académie recommandent le démarrage sans délai des cours. Dans un tout autre registre, le protocole sanitaire est respecté nonobstant quelques déficits de masques.

A pas de charge et sous l’autorité du gouverneur de la région, administratifs, élus et acteurs du système éducatif de Sédhiou ont visité les écoles de la commune en ce jeudi 12 novembre, jour de la rentrée des classes au titre de l’année scolaire 2020/2021.

Pape Gorgui Diallo, le gouverneur de Sédhiou dit constater l’effectivité de la rentrée : « nous constatons effectivement que le concept « Ubbi Tèy Jang Tèy » est une réalité ici à Sédhiou aussi bien dans la commune que dans le reste des départements si l’on en croit les échos que nous ont fait parvenir les préfets et les inspecteurs. Les écoles sont nettoyées et désinfectées, les professeurs et les élèves sont sur place même si les élèves ne sont pas encore nombreux. Le protocole sanitaire est pour l’essentiel respecté aussi ».

 Le chef de l’exécutif régional de Sédhiou demande que l’acquittement des frais de scolarité ne soit pas un obstacle à l’accès de l’élève en classe : « l’inscription ne doit pas être un obstacle à l’admission de l’élève en classe. J’exhorte donc l’administration à accepter les élèves en classe et le reste se fera progressivement » dit-il.

DEMARRER SANS ATTENDRE!

Dans ce même sillage d’un prompt démarrage des enseignements/apprentissages, l’inspecteur d’académie de Sédhiou Papa Gorgui Ndiaye invite au démarrage quel que soit le nombre d’apprenants en classe : « les professeurs sont sur place, les écoles aussi sont prêtes donc il ne faudra pas attendre les élèves qui trainent en core. Il faut démarrer les enseignements/apprentissages et ceux qui ne viennent pas auront l’information du démarrage qui les obligera à venir. Nous avons aussi lancé un appel aux parents d’élèves à ce qu’ils s’impliquent activement dans la mobilisation des élèves à venir à l’école ».

Au sujet de la disponibilité du personnel, l’inspecteur d’académie de Sédhiou rassure que bientôt les sortants des écoles de formation vont intégrerle système et d’autres vagues d’affectation. Mais en attendant, dixit Papa Gorgui Ndiaye, « des dispositions pédagogiques sont déjà prises pour la fonctionnalité correcte des classes en tout temps et en tous lieux ». Ailleurs dans les départements de Goudomp et de Bounkiling, les inspecteurs et préfets rassurent des bonnes dispositions de la rentrée des classes.

 Le processus de mise en place des abris provisoires notamment à Tanaff, Simbandi Brassou et à Marsassoum se poursuit, dit-on, pour éviter tout retard préjudiciable au démarrage des cours. Par ailleurs, le protocole sanitaire est respecté notamment le dispositif de lavage des mains et le port de masque. Le gouverneur a demandé à l’IA de venir enlever à son service du matériel de protection (masques, savon et gels) en renforcement du dispositif existant dans les écoles. Quant à la distanciation physique des élèves, elle ne saurait être respectée dans la plupart des écoles de la région avec des effectifs pléthoriques.

Leave A Reply

Your email address will not be published.