Tambacounda:Le C.A.D.S. se déploie

Comité Académique du Dialogue Social pour la pacification du Système éducatif

0 90

TAMBACOUNDA :COMITE ACADEMIQUE DU DIALOGUE SOCIAL.   Une Rencontre de partage entre L’Inspection d’Académie et  les partenaires sociaux pour la consolidation du dialogue social a eu lieu le samedi 27 mars 2021 à 10Heures.

A l’IA, la Rencontre a regroupé le Maitre de céans, le G7,L’UNAPEES,LA FENAPES ,LA COSYDEP et  a tourné sur les points suivants : les Informations, les Contraintes/difficultés notées et  les Recommandations. A L’entame de ses propos L’Inspecteur Babacar Diack s’est félicité d’une telle rencontre et a émis le souhait de la réitérer tous les trois mois.

Pour la Situation des constructions inachevées, Il est à noter que dans la plupart des cas, les travaux sont arrêtés au dernier chainage depuis des années et certains chantiers n’ont même pas encore démarré. Dans certaines zones, ces salles commencent à s’écrouler.

Pour l’IEF de Goudiry, huit (08) toits de salles de classe ont été emportés par le vent durant cet hivernage.

Pour l’essentiel, la plupart des constructions de salles de classe prévues dans le PROZAP sont inachevées. Ce qui a entraîné encore la mise en place d’abris provisoires dans les écoles concernées.

Pour le Bac, les déplacements, indemnités et primes sont intégralement payés à ce jour.La région de Tambacounda, à l’image des autres régions périphériques, enregistre chaque année des départs massifs d’enseignants lors du mouvement national. Des solutions devraient être apportées à ce phénomène qui plombe le démarrage à temps des enseignements apprentissages dans plusieurs localités, surtout par rapport à l’enseignement des disciplines scientifiques. Pourtant, une mission de l’académie, ayant fait le tour de plusieurs établissements de la région, en début d’année, a pu déceler un certain nombre de manquements dans l’utilisation du personnel et des mesures de correction ont été prises immédiatement.                                                                                                                      Pour le Point sur le matériel d’hygiène, Les besoins exprimés en début d’année ne sont pas totalement satisfaits mais la dotation reçue des services de l’État et des autres partenaires semble très importante. Si on y ajoute le matériel distribué  l’année dernière pour les classes d’examen dont une partie est supposée être disponible le gap pourrait ne pas être très important. Les principales contraintes et difficultés notées ont pour nom :

  • Le déficit en tables-bancs qui est évalué à 29 008 ;
  • L’insuffisance des salles de classe accentuée par la non réception de plusieurs chantiers toujours en construction ;
  • Le retard dans la dotation en fournitures scolaires dans certaines communes ;
  • Le déficit d’enseignants avec comme conséquence majeure l’existence d’une pléthore de classes multigrades particulièrement en zone rurale : 453
  • La gestion difficile des PHARES (Progressions Harmonisées et Évaluations Standardisées) liée au démarrage tardif des cours dans certaines localités, faute d’enseignants.

Au finish L’IA a donné des réponses satisfaisantes à toutes les préoccupations des différents partenaires. Et incessamment avec le Chef de l’Exécutif Régional, ils prendront les dispositions nécessaires pour la bonne marche du comité académique du dialogue social.

RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBE      KEBA     URACSENEGAL.SN

 

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.