Tambacounda:Les Interventions De L’ONG COOPI.

CHEIKHOU COULIBALY:CHARGE PROTECTION ET MIGRANTS RETOURNES.

0 66

TAMBACOUNDA : LE TRAVAILLEUR SOCIAL  CHEIKHOU COULIBALY DECLINE LES GRANDS PROJETS DE L’ONG COOPI.

L’Emission Parlons Actualités de La Radio Gadec Beetawé Tambacounda fm 88.5 a eu l’insigne honneur de recevoir Monsieur Cheikhou Coulibaly, Chargé de la Protection des Enfants et des Migrants de Retour de l’ONG COOPI. La discussion a tourné autour des Projets ambitieux en cours tels que « Investir dans l’Avenir » , « Vivre et réussir chez moi » du plan de communication, du Partenariat, des Perspectives, des Recommandations du centre aéré, du Centre d’accueil et d’écoute des Enfants.

Depuis plus de 50 ans COOPI s’engage à briser le cycle de la pauvreté et accompagne les populations touchées par des guerres, des crises socio-économiques ou des catastrophes naturelles vers un redressement et un développement durable, grâce au professionnalisme des opérateurs locaux et internationaux et au partenariat avec des entités publiques, privées et de la société civile. COOPI aspire à un monde sans pauvreté, à mesure de réaliser concrètement les idéaux d’égalité et de justice, de développement durable et de cohésion sociale, grâce à la rencontre et à la collaboration entre tous les peuples. Les domaines d’intervention sont : 1/Développement Local ;2/Migration et développement ; 3/Protection de l’enfance et d’autres groupes vulnérables ;4/Sécurité Alimentaire.

COOPI est engagé dans le secteur de la migration à Tambacounda, avec des initiatives de Co-développement de soutien de la Diaspora en Italie et des jeunes vulnérables à forte risque d’émigration irrégulière dans les régions d’origine. L’action de COOPI a évolué depuis 2014 en renforçant une approche transfrontalière d’action dans les pays en transit et d’origine de flux migratoires : des nouvelles initiatives multisectorielles sont développées visant à la protection des migrants vulnérables et les mineurs non accompagnés.

Pour la protection des mineurs, les principales activités sont : 1/Identification, 2/Prise en Charge d’urgence, 3/Etude de la situation de l’enfant, 4/Recherche de la famille et évaluation familiale,5/Placement alternatif,6/Réinsertion de l’enfant dans la famille et insertion éducative/professionnelle,7/Suivi post-réintégration,8/Soutien communautaire (à travers la formation des membres du CAPE/ CCPCs) ,9/TARGET,10/ Des mineurs en mobilité doivent être identifiés,11/ Des  mineurs en mobilité doivent être réunifiés .

Les Activités de soutien psychosocial pour les enfants et les migrants de retour vulnérables concernent :1/ le Soutien psychosocial individuel et collectif dans le centre d’écoute et d’accueil ; 2/le Soutien psychosocial individuel et familial à l’enfant réintégré ;3/le Soutien psychosocial aux migrants de retour.

La Sensibilisation des communautés et des familles doit être de mise par le biais de débats, de théâtres et de campagnes radiophoniques sur les risques de la mobilité précoce et de la safe migration :1/ Campagnes radiophoniques dans les zones rurales ;2/ Représentations théâtrales dans les zones de transit de Tambacounda ; 3/ Manifestations communautaires de sensibilisation dans les zones d’origine .

Monsieur Coulibaly a magnifié les Relations exemplaires entre L’ONG COOPI   et les Autorités administratives, les Autorités administratives. Il a fait un appel aux décideurs de mettre plus de Moyens dans le Secteur de la Protection de l’Enfant et a aussi exhorté à plus de sollicitude, d’attention et de Parole aux Enfants.

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBE        KEBA          URACSENEGAL.SN

 

 

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.