Tambacounda/COSAED:Thiané Diakhaté plaide pour l’érection d’un Centre d’Accueil.

LE CENTRE D'ACCUEIL POUR LES ENFANTS DE LA RUE EST UNE SURPRIORITE.

160

TAMBACOUNDA/COSAED : PLAIDOYER AUPRÈS DES AUTORITES SUR LA PROBLEMATIQUE DES ENFANTS EN SITUATION DE RUE.

L’Émission Parlons Actualités de la Radio Gadec Beetawé fm 88.5 a eu l’insigne honneur de recevoir le dimanche 12 juin 2022 à 17 heures Madame Thiané Diakhaté, Point Focal Régional du Collectif des Organisations et des Structures d’Appui aux Enfants en Difficulté (COSAED). Elle a abordé avec beaucoup de maitrise les préparatifs de la journée de l’Enfant Africain, la Problématique des Enfants en situation de Rue, le Plaidoyer entrepris auprès des Autorités administratives, politiques, religieuses, territoriales, coutumières et communautaires.

Un Enfant à la rue est un enfant talibé, un enfant en rupture familiale, un enfant en mobilité,  un enfant victime d’abus sexuels, un enfant victime de maltraitance./Un Enfant dans la rue  est un enfant en mobilité sans domicile fixe./Un Enfant de la rue est un enfant en rupture définitive avec son milieu naturel. C’est la synthèse des deux autres catégories car l’enfant peut être  à la rue ensuite dans la rue et après enfant de la rue.

L’analyse holistique montre que Tambacounda de par sa position géographique est un carrefour, ainsi elle constitue une zone de départ et d’arrivée d’enfants de nationalité  diverse. Il faut noter aussi la pléthore de daaras mobiles passant par Tambacounda ;

85 daaras pour la commune et 105 au niveau régional. La situation de ce flux d’enfants de la rue à Tamba est alarmante/grave car la maitrise de ce flux d’enfants pose problème.

Madame Thiané Diakhaté s’est beaucoup appesantie sur les  recommandations retenues. Il faut Appuyer les acteurs de la protection de l’enfant ; Mettre à disposition du CDPE plus de moyens pour financer les activités ; Doter les structures travaillant dans la protection de l’enfant des moyens logistiques (motos, véhicules) pour les descentes de rue ; Doter Tambacounda d’un cadre d’accueil des enfants de la rue détectés à défaut d’un centre d’accueil ; Lutter contre les Enfants Abandonnés/volés, Appliquer rigoureusement la loi sur  la mendicité ; Renforcer la capacité des membres du CDPE en psychosocial ;Officialiser/ normer l’installation des daaras ; Contrôler minutieusement les écoles coraniques. Et les  autorités locales doivent s’impliquer davantage pour accompagner la Protection de l’Enfant.

Avec la Tournée de Plaidoyer, toutes les Autorités rencontrées ont promu d’accompagner le Processus et de participer pleinement à l’effectivité des recommandations.

« L’Exclusion Sociale n’est pas une fatalité. Avec un Accompagnement et un Encadrement appropriés, des Enfants en Situation de rue peuvent devenir de véritables acteurs de développement ».

KEBE     KEBA      URACSENEGAL.SN

 

 

 

Comments are closed.