Tambacounda/Albinisme:le Cri de Cœur de l’Union Régionale des Albinos (URAT).

Les Albinos de Tambacounda ont organisé une Conférence de Presse au Siège de l'Action-sociale le quatre juillet 2022 pour partager sur les difficultés encourues et faire un Plaidoyer pour une meilleure Prise En Charge.

126

L’Union Régionale des Albinos de Tambacounda s’est réunie le lundi 04 juillet 2022 au service de l’Action Sociale pour dénoncer leurs dures conditions de vie, le manque de soutien/accompagnement et l’absence de prise en charge médicale.

Madame la Présidente Fatoumata Soumaré est revenue largement sur les méfaits de l’Albinisme et les nombreuses difficultés encourues par les Albinos.

L’Albinisme est une maladie héréditaire caractérisée par l’absence de mélanine dans la Peau et dans les cheveux qui sont presque blancs et les yeux qui sont grisâtres ou rougeâtres. Le Pronostic de l’Albinisme en milieu tropical est dominé, outre les troubles de la vision, par la survenue fréquente de Carcinomes cutanés, épidermoïdes plus souvent basocellulaires. Le Mélanisme est une anomalie caractérisée par une couleur accidentellement noire.

Les Complications qui peuvent en découler sont les lésions cutanées du type de kératose actinique voire des lésions précancéreuses. Les lésions non-traitées conduisent à un Cancer de la Peau. On estime en Afrique, une grande partie des personnes vivant avec l’albinisme meurent avant Soixante ans, d’où la nécessité de la Prévention avec les Crèmes solaires, des chemises à manche longue, des chapeaux à larges bords, des lunettes solaires adaptées, des verres correcteurs, des consultations ophtalmologiques/dermatologiques, la réhabilitation des cartes d’égalité des chances.

Les Albinos réclament l’APPLICATION DE LA LOI D’ORIENTATION SOCIALE qui leur permettra d’obtenir un enseignement adapté, une formation qualifiante, un emploi décent, une bonne insertion sociale, des parcelles à usage d’habitation, une couverture sanitaire adéquate, une sécurité de leur intégrité physique et des financements.

Madame la Présidente Fatoumata Soumaré et ses Collègues fustigent le fait qu’aucune ONG de la Région n’est à leur chevet, Zéro Programme. Et pire lors de la Journée Internationale de l’Enfant Africain, le Comité Départemental de Protection de l’Enfant (CDPE) les a ignoré royalement. Il est à noter également que lors de la Journée de l’Albinisme, l’URAT n’a pas bénéficié d’accompagnement et soutien conséquents.

LES ALBINOS DEMANDENT PLUS DE SOLIDARITE, DE CONSIDERATION, DE COMPASSION, DE GRATITUDE ET D’INCLUSION.

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBEKEBA      URACSENEGAL.SN

Comments are closed.