COSYDEP : LANCEMENT DU PROJET ÉDUCATION ET SANTÉ MOBILISÉES EN SITUATION D’URGENCE (EDUSAMU).

La Cosydep se lance dans la vulgarisation du Projet de l’Éducation et Santé Mobilisées en Situation d’Urgence (EduSaMu).

244

La Cosydep a organisé les 22 et 23 juillet 2022 à l’hôtel les Amaryllis-Saly un Atelier National pour le lancement officiel du Projet Éducation et Santé Mobilisées en situation d’urgence. C’est le Ministre Monsieur Dame Diop qui a présidé l’Activité.

Monsieur Cheikh Mbow est revenu largement sur le Mobile d’une telle rencontre.L’Objectif général vise à mobiliser les acteurs de l’éducation et de la santé pour créer les conditions d’une bonne mise en œuvre du projet EduSaMu. Il va falloir Procéder au lancement officiel du projet EduSaMu, S’assurer de l’appropriation des objectifs, des activités et des résultats attendus du projet par les acteurs clés,  Renforcer les capacités des acteurs clés sur les stratégies facilitant la mise en œuvre du projet et la production d’outils,  S’accorder sur un plan de mise en œuvre du projet.

Pour rappel, le projet Éducation et Santé Mobilisées en Situation d’Urgence (EduSaMu) est une initiative de la COSYDEP et d’ENDA Santé, financée par la fondation OSIWA. Les deux ONG en Consortium, entendent contribuer au relèvement des défis liés aux impacts subis lors de la pandémie du Covid19 dans les secteurs de l’éducation et de la santé.

En effet, le COVID19 a mis à nu les besoins spécifiques des travailleurs de ces secteurs dont la protection sanitaire et sociale reste rarement articulée aux exigences des situations d’urgences. Partant de la similitude des contraintes et des problèmes de leur métier, le Consortium a mis en place EduSaMu pour ouvrir un espace de collaboration et de mutualisation de connaissances, de pratiques et de stratégies, en lien avec leur statut et le rôle central qu’ils peuvent jouer dans la promotion de l’éducation et de la santé en situation d’urgence.

L’approche communautaire et participative sur laquelle repose le projet induit une gouvernance fondée sur les principes de responsabilisation, du faire – ensemble, du renforcement de capacités et de mutualisation des ressources. Conformément à cette option, le Consortium a mis en place  des organes de gouvernance dont  un Comité de pilotage et une cellule technique pour assurer la mise en œuvre du projet.

Source Radio  Gadec Beetawe tambacounda 88.5

KEBEKEBA  URACSENEGAL

Comments are closed.