Tambacounda/Syndicalisme/1er Mai 2024/ Cahier des Doléances de la FGTS/B (SUTSAS/AND GUEUSSEUM).

Tambacounda: le Cahier de Doléances de la FGTS/B (SUTSAS/AND GUEUSSEUM) remis à l’Autorité Régionale.

335

1/Le Remboursement intégrale de la dette CMU qui s’élève à plus de 1 milliard. Financièrement les structures de santé, centre de santé, hôpital sont à genou à cause de cette dette non remboursée.

2/La Prise en charge de la facture l’électricité de l’eau des postes de santé par les collectivités locales en respectant la circulaire du Ministre des collectivités territoriales et de l’aménagement du territoire numéro : 00000740 /MCTAT/DGT/DAPC du 26.04.2019.Les factures d’eau et d’électricité deviennent insupportables par les postes de santé, surtout l’électricité sans laquelle aucun poste ne peut conserver les vaccins très sensibles à la chaleur supérieurs à 8 °.

3/ Le Recrutement dans la fonction publique locale ou nationale du personnel communautaires (ASC, matrones, dépositaires techniciennes de surface etc. …) La fonction publique locale, vieille doléance du SUTSAS, aujourd’hui acquise, nos personnels peinent à être recruter.

4/Améliorer et revoir l’enveloppe des fonds de dotation alloués au poste de santé qui sont par certains communes très maigre et ne répondent pas à la réalité des décaissements. Dans certaines communes nous voyons 6 communes se partager 3 millions alors que d’autres communes donnent 8 à 9 millions pour les postes de santé.

5/Rendre fonctionnel les conseils de direction des CDS.  Les conseils de direction dirigés et convoqués par les maires  sont quasi inexistants  depuis la création des CDS dans toutes les collectivités.

6/Veillez à la bonne gestion des effectifs au niveau des structures (CHRTc, District sanitaire et DRS). Les traitements des effectifs dans ces structures diffèrent d’un corps à un autre.

7/Rendre autonome les membres des équipes des cadre (DRS et DS) afin de rendre efficient leur effort (SSP, CSR, REIPS). Dans le district seul le médecin chef dispose d’une prérogative de gestion, il possède tous les pouvoirs sur tout le monde et cela retarde le travail le plus souvent.

8/Rendre effectif  les budgets alloués aux équipes cadre dans le DHIS2. Un budget est alloué aux équipes qui le plus souvent est simplement inexistant car ces dernières ne reçoivent aucune notification de ce genre or les Responsables  doivent faire des notifications  à travers la plateforme DHIS2.

9/Faire le plaidoyer pour l’affectation de techniciens en maintenance. Les structures sont confrontées à un déficit criard de ce type de personnel alors elles sont confrontées tout le temps à la dotation de nouveaux outils complexes d’usage et d’entretien.

Après la remise du Cahier de doléances par Monsieur Touré, le Gouverneur Guédj Diouf a rassuré les travailleurs et a promis de le transmettre aux autorités supérieures.

KEBEKEBA URACSENEGAL

Comments are closed.