TAMBACOUNDA/SYNDICALISME: L’UNION REGIONALE CNTS EVALUE SES ACTIVITES.

La Coordination du bureau Régional de la Cnts de Tambacounda a organisé une réunion d’évaluation de ses différentes activités syndicales.

342

Samedi 11 Mai 2024, l ’Union Régionale de la CNTS de Tambacounda a tenu une réunion de Coordination du Bureau Régional au Siège de la Sodéfitex à 10 heures. Deux points ont été passés au peigne fin à savoir l’Évaluation de l’élection de Représentativité des Centrales Syndicales, la fête du Premier Mai et les Perspectives.  ///A’ l’entame de son propos, le Secrétaire Général de l’Union Régionale de la Cnts de Tambacounda, Monsieur Amadou  Dial, a remercié la présence des différentes entités  syndicales. Le Délégué Syndical National, Monsieur Abdoulaye Ndiaye, lui a emboité le pas en se focalisant sur l’information syndicale nationale/locale et les préparatifs de la fête du travail. Les militants ont fustigé la léthargie de l’Union régionale de la Cnts de Tambacounda, l’absence de tournée dans les différents départements,  les résultats graves  des quatre départements  lors des élections de Représentativité des Centrales Syndicales,  la non mobilisation des Camarades lors de la fête du travail et l’absence d’un plan d’action budgétisé/validé. Les raisons de cette situation sont multiples : l’impréparation des élections, la démobilisation/ démotivation de bon nombre de militants, le non-fonctionnement de la structure mère, la modicité des moyens dégagés, le manque de transparence dans la gestion financière, l’absence de plan de communication et des supports de communication presque inexistants.  ///Pour la relance des activités Syndicales, il a été retenu de : Financer l’installation des Unions départementales ; Réfectionner la bourse du travail ; Organiser une tournée régionale auprès  des Sections Syndicales ; Essayer  de relancer les syndicats en retrait ; Confectionner un fichier de tous les Camarades ; Recenser toutes les structures affiliées à la Cnts; Doter l’Union Régionale d’ordinateurs et de téléphones ; Préparer objectivement/ sérieusement tous les deux ans la fête du Premier Mai ; Maitriser le code du travail en vue de préparer la relève; Appuyer les départements en logistiques roulantes ;  Fréquenter la bourse du travail; Relancer les dossiers à caractère contentieux  au niveau du tribunal du travail. Toutes les parties prenantes de l’Union Régionale ont pris des engagements fermes en vue de remobiliser tous les Camarades et de repositionner en première ligne la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS).

KEBEKEBA URACSENEGAL

Comments are closed.