Tambacounda:Femmes et Agriculture Résilientes.

LE PROJET FAR:une aubaine pour les femmes.

0 116

TAMBACOUNDA : CAMPAGNE    DE SENSIBILISATION DU PROJET FAR                             (Femmes Agriculture Résilientes) en collaboration avec le GADEC (Groupe d’Action pour le Développement Communautaire)

 

Le projet « Femmes et agriculture résilientes au Sénégal » vise l’amélioration du bien-être socio-économique et la résilience des ménages agricoles face aux conditions climatiques, en visant plus particulièrement les femmes et les jeunes, dans la région de  Tambacounda au Sénégal.

L’initiative favorisera l’autonomisation socioéconomique des femmes et des jeunes en agissant sur les défis qui freinent le développement de leur plein potentiel et sur les rapports de genre, le renforcement du leadership, le pouvoir de décision et le contrôle des femmes et des jeunes sur les ressources.

Quatre mille (4000) productrices-teurs dont 60 % de femmes et 20 % de jeunes dans les cultures irriguées de riz, de banane et de maraîchage sont ciblés et bénéficieront de meilleures conditions de vie.

Le projet FAR renforcera les capacités d’organisations de producteurs agricoles (OPA) qui ont déjà un certain niveau organisationnel, et de plusieurs GIE (groupements d’intérêt économique), afin d’offrir des services plus professionnels et un accès amélioré à la terre, à l’eau, aux facteurs de production, au financement ainsi qu’aux techniques climato-intelligentes (AIC). Cela permettra d’accroître les volumes produits de façon durable et l’accès à des marchés rémunérateurs pour les femmes et les jeunes en particulier.

Le projet FAR, par les soins du CECI (Centre d’Etudes et de Coopération Internationale), vient de signer les Accords-Cadres avec plusieurs organisations et institutions (dont l’ONG GADEC), appelées à contribuer à l’exécution du Programme de Mise en Œuvre (PMO) au bénéfice des  populations des zones d’intervention ciblées.

Dans le cadre de la mise en œuvre du PTA annuel du Projet FAR, en cours de finalisation, il est demandé à l’ONG GADEC (Groupe d’Action pour le Développement Communautaire) de collaborer avec le projet FAR pour l’exécution et la mise en œuvre de « Campagnes de sensibilisation et actions de plaidoyer par des groupes de femmes réalisées sur les enjeux sexospécifiques intergénérationnels concernant notamment l’accès à la terre et aux opportunités économiques à l’intention des parties prenantes et des populations ». L’Objectif général est dOrganiser une campagne de sensibilisation et de plaidoyer portée par des groupes de femmes, portant sur les enjeux sexospécifiques, notamment l’accès à la terre et aux opportunités économiques des femmes et des jeunes à l’intention des parties prenantes et des populations.

Le Projet FAR doit informer  les OPA,les GIE bénéficiaires, les parties prenantes , les dépositaires d’enjeux et vulgariser les expressions et mots clés du projet  relatifs à ses orientations, à ses objectifs de promotion du leadership des femmes , des jeunes et de leur autonomisation économique dans le contexte de résilience face au changement climatique. Le Projet doit informer les femmes et les jeunes bénéficiaires  sur leurs droits et les moyens d’accès à la terre (au foncier), aux opportunités économiques ;aux principes de genre/ d’équité et de définir des stratégies de mobilisations des bénéficiaires, des partenaires et autres parties prenantes pour leur participation inclusive et responsable à la réalisation des objectifs et activités .

Pour les résultats attendus, les femmes et les jeunes sont informés et outillés pour assumer leurs droits d’accès à la terre et aux opportunités économiques. Des stratégies de mobilisation et de participation inclusive des bénéficiaires et parties prenantes sont définies pour contribuer à la réalisation des objectifs et activités  du projet FAR.

Pour la réalisation des objectifs le Projet FAR et GADEC mettront en œuvre une  démarche inclusive et participative basée sur la Méthode Active de Participation.

La méthodologie sera structurée sur trois phases : 1) Phase de préparation, 2) Phase de mise de mise en œuvre et 3) Phase de gestion des résultats.

Le GADEC a mobilisé une équipe d’animatrices et de professionnelles de communication sociale et communautaire pour un encadrement de la campagne conformément aux exigences du contexte socioculturel de la zone d’intervention et de la période de la pandémie Covid-19.

Compte tenu du contexte, le comité de pilotage veille au respect des mesures barrières en privilégiant les activités tels les focus group, les visites et audiences auprès des parties prenantes dépositaires d’enjeux (autorités administratives, maires, et autres autorités coutumières et religieuses etc.)Pour l’identification des sites de mise en œuvre des activités, le GADEC et FAR consulteront l’OPA APROVAG.

Les Radios Communautaires GADEC-BEETAWE FM, ALKUMA FM , TABADIAN FM et  VELI TV/ GCOM WEB TV ,Le Site URACSENEGAL.SN seront sollicités pour des reportages, des émissions et spots dont les contenus seront retenus en commun accord avec le projet FAR.

Le projet FAR a mis à la disposition du GADEC pour les besoins de la campagne, les supports de communication disponibles tels les dépliants, affiches, teeshirt, banderoles.

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE 88.5

KEBE      KEBA          URACSENEGAL.SN

Leave A Reply

Your email address will not be published.