Tambacounda:Journée Mondiale de la Liberté de la Presse

LES JOURNALISTES ONT CÉLÉBRÉ DANS L'AMERTUME

0 57

CONVENTION DES JEUNES REPORTERS DU SENEGAL /

ANTENNE RÉGIONALE DE TAMBACOUNDA.

TAMBACOUNDA : CELEBRATION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTE DE LA PRESSE.

N’étant pas en reste, les journalistes de la Région de Tambacounda ont célébré la journée mondiale de la presse à l’unanimité le lundi 03 Mai 2021 à 10 heures au niveau de la Maison du Cyber-Presse sise au quartier liberté. Loin des festivités, les Journalistes ont organisé un point de presse pour étaler les différents maux du secteur et surtout leur différend avec Monsieur le Gouverneur. Le chef de l’Exécutif Régional a désaffecté le site du Cyber-Presse au profit des Organisations des femmes de la Région. C’est comme déshabiller jean pour habiller Paul.IL est à noter que le Préfet de Tambacounda a aussi interdit le sit-in qui devait être organisé à cet effet.

Lors de la Cérémonie d’ouverture, le Coordonnateur des Acteurs Non Etatiques(Diallo),le Coordonnateur de la RADDHO(Tine) ,Le Président de l’UCRAO(kairé) ,l’Adjoint au Maire(kanté) et le Doyen d’âge des journalistes(Tamba) sont revenus sur l’importance d’une telle journée, le pouvoir non négligeable de la presse et la nécessité de conjuguer tous les efforts pour exister et survivre.

Monsieur Moussa Oumar Gueye, Président de la Convention des jeunes Reporters de Tambacounda a magnifié la forte mobilisation de tous les organes de presse.Est-il besoin de rappeler que cette journée consiste à rafraichir la mémoire de ceux qui président aux destinées de leurs pays ainsi qu’à leurs gouvernements, l’impérieuse nécessité de respecter leur engagement en faveur de la liberté de la presse. Cette journée constitue également une journée de réflexion pour les professionnels des médias sur les questions relatives à la liberté de la presse et à l’éthique professionnelle. Tout aussi importante, nous comprenons la journée mondiale de la liberté de la presse comme étant une journée de soutien aux médias qui sont des cibles pour la restriction ou l’abolition de la liberté de la presse. C’est aussi une journée de commémoration pour les journalistes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur délicate fonction « d’historien du présent ».

Cette année le thème retenu est : »L’information comme bien public » et il nous plait à cet  effet de mettre en exergue ces belles phrases de Mme Audrey AZOULAY, la Directrice Générale de l’UNESCO : « L’information comme bien public, souligne la valeur incontestable d’une information vérifiée et fiable. Il appelle l’attention sur le rôle essentiel que jouent les journalistes libres et professionnels dans la production et la diffusion de ces informations, luttant contre les fausses informations et autres contenus préjudiciables. » La Journée mondiale de la liberté de la presse 2021 mettra notamment en évidence trois impératifs:

  • Des mesures pour assurer la viabilité économique des médias d’information ;
  • Des mécanismes pour assurer la transparence des sociétés Internet ;
  • Le renforcement de l’éducation aux médias et à l’information permet au public de reconnaître et de valoriser (ainsi que de le défendre et de l’exiger) le journalisme en tant qu’élément essentiel de l’information, elle-même considérée comme un bien public.

A Tambacounda, LES Acteurs doivent se concentrer sur les mesures pour assurer une viabilité économique des médias d’information. Les pouvoirs publics centraux doivent pouvoir tout mettre en œuvre pour financer les médias en leur octroyant non seulement des subventions, mais également des parts importantes des marchés de la publicité. Par voie de conséquence, les patrons de presse aussi, doivent s’évertuer à mettre dans les meilleures conditions possibles leurs correspondants dans les régions, histoire de les rendre suffisamment autonomes et performants.

Après la cérémonie protocolaire, Les Acteurs se sont retrouvés en conclave pour analyser lucidement la situation en profondeur afin de trouver des solutions idoines et pérennes. D’ores et déjà, Il a été retenu une Rencontre d’échanges mensuelle ,un plan d’activités ,une caisse de solidarité, la formation continue des journalistes ,un conseil de sages pour anticiper sur les éventuels conflits ,un respect de tous les organes de presse(égale dignité),une rencontre avec les Autorités territoriales pour l’obtention d’une parcelle.

Pour arrondir les angles, Les Autorités Administratives ont sollicité le Vendredi prochain de rencontrer la CONVENTION .Wait and see…

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA  88.5

KEBE  KEBA          URACSENEGAL.SN

 

.

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.