Tambacounda: Le Patrimoine Culturel Immatériel revisité.

L'HISTORIEN ALIOU SOUARE INTERPELLE LES DEPOSITAIRES DES PRATIQUES CULTURELLES IMMATERIELLES A PLUS DE RESPONSABILITES.

0 198

SAUVEGARDE,REVALORISATION ET VULGARISATION DES PRATIQUES CULTURELLES IMMATERIELLES DU SENEGAL-ORIENTAL.

L’Emission Parlons Actualités de la Radio Gadec Beetawe 88.5 a eu l’insigne honneur de recevoir le dimanche 25 juillet 2021 à 11 heures Monsieur le Professeur Aliou Souaré Maitre Ès-Lettres en Histoire, Spécialisé sur le Patrimoine Culturel.

Il a axé son intervention sur les Pratiques Culturelles Immatérielles de Tambacounda. Nous avons Premièrement LE SOGONI (Masques incarnant les Esprits protecteurs de la Communauté Bambara et accompagnant les Rituels d’initiation mais aussi  les autres Cérémonies sociales.) ; Deuxièmement LE YELAA/  Vœux exaucés( Genre musical du Bundu avec des chants mélodieux des femmes accompagnés  d’instruments comme le Hoddu (guitare traditionnel) et les Gumbaaru (gouges et calebasses) ;Troisièmement  LE MARBA YASSA /Consolateur des Grandes Peines ( Tout membre de la communauté Bambara peut nouer  un Pacte avec ce génie  pour conjurer les fléaux), er Quatrièmement LE KAMPO SAMPADE( Savoir artistique traditionnel en Peinture  et décoration murales détenu par les femmes  en milieu Soninké).

Le Patrimoine  Culturel Immatériel tire son fondement de Trois Conventions de l’UNESCO : La Convention de 1972 portant sur la Protection du Patrimoine Culturel et National ; La Convention de 2001 portant sur le Patrimoine culturel Subaquatique ; et la Convention de 2003 portant sur la Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel.

Les Types de Patrimoine sont nombreux : Culturel ; Naturel, Culturel subaquatique, Culturel immatériel .Il est à rappeler que les Autres Régions ont leurs Pratiques Culturelles Immatérielles qui leur sont spécifiques. C’est pourquoi Monsieur Souaré, en phase avec le Ministère de la Culture, se bat corps et âme pour la Connaissance et l’appropriation de l’Arrêté portant publication de la liste Représentative Nationale du Patrimoine Culturel Immatériel du 19 Mai 2020.

Le Ministère de la Culture est disposé à accompagner/financer ,mais il faudrait que les Initiatives/Propositions proviennent de la Base ; donc des dépositaires. L’autre équation, c’est que ces derniers ne se signalent plus au Centre Culturel Régional. Dommage pour la Jeune Génération qui méconnait réellement Ces Pratiques culturelles Immatérielles. D’ores et déjà il va falloir tout revoir et mener une Grande Campagne de Sensibilisation pour préserver la Culture Sénégalaise.

RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBE            KEBA        URACSENEGAL.SN

Leave A Reply

Your email address will not be published.