Président kéba kébé UNAPEES Tambacounda prie pour l’achévement des Abris Provisoires..

L'UNAPEES SUGGÈRE AUX DÉCIDEURS DU SYSTÈME ÉDUCATIF UNE DÉMARCHE INCLUSIVE.

0 161

LE POINT FOCAL  MONSIEUR KEBA KEBE DE LA COORDINATION REGIONALE DES ASSOCIATIONS DE PARENTS ET D’ETUDIANTS (CRAPE), AFFILIEE A L’UNAPEES FAIT UN DIAGNOSTIC SANS COMPLAISANCE DU NON-ACHEVEMENT DES ABRIS PROVISOIRES A TAMBACOUNDA.

La Coordination Régionale des APE de l’UNAPEES Tambacounda a tenu un Point de Presse le vendredi 20 août 2021 à 16 heures à son siège pour faire une évaluation de l’année scolaire écoulée et donner des recommandations relatives à l’année scolaire 2021-2022. Monsieur le Président Kébé et ses collaborateurs sont déterminés à jouer pleinement leur rôle de médiation, de proposition, d’alerte pour que le système éducatif retrouve son lustre d’antan.

En tant que Responsable du Mouvement Parental et un pur produit du système éducatif, je voudrais faire une contribution objective, sans ambages par rapport aux réalités et aux perspectives de l’heure. Je fais allusion au PROZAP qui refuse de décoller et au Programme des tenues scolaires en gestation, ne faisant pas une large concertation, une unanimité. Avec cette situation de l’école Sénégalaise, je pense sincèrement que les tenues Scolaires ne constituent pas la Priorité des priorités.

Au Préscolaire, L’Académie de Tambacounda compte 104 abris provisoires. La majeure partie des structures DIPE sont dans des abris provisoires (67.97%). La région ne compte que 17 CTP construites sur les 84 existantes soit un taux de 20.23% d’abris provisoires. A l’Élémentaire, L’Académie compte 236 abris provisoires. Malgré les efforts consentis en matière de construction, les abris provisoires persistent encore dans la région surtout à l’élémentaire. Au moyen, le pourcentage d’abris provisoires(88) est relativement faible (16.63%). Au Secondaire (dans les lycées), du fait de la possibilité de faire tourner les classes, le déficit en salles de classe est moindre. D’où le faible pourcentage d’abris provisoires(21) 10.39%..Pour les Constructions scolaires, dans la plupart des cas, les travaux sont arrêtés au dernier chainage depuis des années et certains chantiers n’ont même pas encore démarré, certains bâtiments sont fragiles. Dans certaines zones, les salles commencent à s’écrouler. Pour l’essentiel, la plupart des constructions de salles de classe prévues dans le Programme Zéro Abris Provisoires ((PROZAP) sont inachevées. Ce qui va entrainer encore la mise en place d’abris provisoires dans les écoles concernées les années à venir. Et c’est dommage que L’IA n’a aucune mainmise sur les Entrepreneurs.                                                                                                          Je suis d’accord que l’uniforme constitue un déterminant mais n’est pas l’intrant le plus important. Le document mentionne que les Parents d’Élèves seront les bénéficiaires indirects du Programme. Mais en réalité le Mouvement Parental, la Cosydep et les Syndicats d’Enseignants (G7 et G20)  n’ont pas été associés en amont dans la conception. Le Programme devait être décennal et inclusif, c’est-à-dire durable, prenant en charge tous les ordres d’enseignements et ayant une soutenabilité financière fiable, transparente. Le Ministère de l’Education Nationale (MEN) devait se concerter avec tous les Partenaires Sociaux tels l’UNAPEES/FENAPES, Comme c’était le cas avec la gestion covid19 et le Recrutement des 5000 Enseignants.

D’autres maux gangrènent le Système éducatif.// 31.4% des écoles ne disposent pas de latrines, 43.9% n’ont pas d’eau courante. Nous assistons impuissamment à un déficit criard de Tables-bancs, un programme des clôtures à l’arrêt, des toitures endommagées (étanchéité), des effectifs pléthoriques dans les Salles de Classe, des fraudes récurrentes lors des différents Examens, le faible budget de fonctionnement des écoles, le relèvement du budget de L’Education Nationale pour l’année 2022 au-delà de 26% (541 Milliards),la non-maitrise de l’épidémie covid19, la non-généralisation du Projet Protection et embellissement des Établissements scolaires. Le Passif social n’est pas épongé et nous assistons à des Revendications syndicales non satisfaites et des Accords signés non respectés. Qu’en est-il du Monitoring des accords, du Paiement des Rappels de validation, d’intégration, de reclassement et d’avancement ???  A l’école Saré Guilel 3, où le lancement officiel National du PROZAP a été effectué, les Abris Provisoires restants ont été construits par des mécènes. N’est-ce pas un contraste par rapport aux nouvelles orientations du Système éducatif Sénégalais.

Les Parents d’Élèves vont continuer à se battre avec toutes les familles d’acteurs pour le dépérissement des Abris Provisoires, l’environnement scolaire attrayant, la restauration de la dignité enseignante, le bannissement des violences scolaires par les Apprenants et le renforcement des bases d’«une gouvernance efficace /efficiente pour un système éducatif inclusif, résilient, performant »

VIVE L’ÉCOLE SENEGALAISE ! VIVE L’UNAPEES !

DIRECTION RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5///

URACSENEGAL.SN

Leave A Reply

Your email address will not be published.