Tambacounda:Exploitants forestiers demandent au Gouverneur un soutien.

PRÉSIDENT AROUNA SARR PLAIDE LA FIN DES TRACASSERIES DANS L'EXPLOITATION FORESTIÈRE.

0 90

LE PRESIDENT AROUNA SARR DU COLLECTI F NATIONAL POUR LA DEFENSE DES INTERETS DES EXPLOITANTS FORESTIERS ET DES PROFESSIONNELS DU BOIS DU SENEGAL MONTE AU CRENEAU POUR FUSTIGER LES DIFFICULTES RENCONTREES SUR LE TERRAIN.

***LE CHEF DE L’EXECUTIF REGIONAL INDEXE.***

SOUS l’égide du Président National Monsieur Arouna Sarr ,le collectif des Exploitants forestiers et des professionnels du bois a tenu une Conférence de presse le vendredi 20 Aout 2021 à 18 heures à Médina Coura pour crier leur ras-le-bol.

En tournée dans le Boundou , Monsieur le Gouverneur de Tambacounda a déclaré dans les médias que les exploitants forestiers sont entrain de détériorer les  forêts. Après avoir vu des bois morts exposés  sur la route de Dianké Makhan , il est sorti de ses gonds sans prendre contact avec le Service des Eaux et Forêts pour mieux cerner la situation.  En période hivernale  les bois morts sont acheminés de la Foret  vers la route goudronnée. Les camions ne peuvent pas accéder en profondeur au risque de s’embourber. Cette pratique permet aux « quotataires » et aux ramasseurs de bois morts de sortir leurs produits aux endroits accessibles.

Monsieur le Gouverneur ne devait pas faire une déclaration hâtive en mettant sur le banc des accusés les Exploitants forestiers comme les principaux pilleurs des ressources forestières. Les techniciens et les mis en cause pouvaient  éclairer sa lanterne et lui donner des explications claires.  Il doit admettre que les Exploitants forestiers sont loin d’être des fossoyeurs des massifs boisés.  Les zones exploitables, les forêts aménagées sont bien délimitées.  Dans ces parties, l’exploitation se fait d’une manière durable et efficiente. La forêt ne peut donner que le strict minimum qui est  calibré, pesé et soupesé avec des systèmes de rotation de huit ans d’exploitation.

. Le président du collectif national pour la défense des intérêts des exploitants et Professionnels du bois a tenu à remercier le Président de la République du Sénégal, Son Excellence Monsieur  Macky SALL pour sa vision hardie de conserver notre bio diversité. Monsieur le gouverneur doit se ressaisir et comprendre que les exploitants  ont Légalement reçu leurs quotas de bois morts et de charbons de bois. Si l’exploitation n’est pas autorisée et accompagnée, c’est toute une corporation qui en souffrirait. Cette situation pourrait handicaper l’exploitation forestière  normée et édictée  par les décideurs.                           Avec l’exploitation dans notre pays  du gaz et du pétrole l’espoir est permis  pour  voir une diminution de la pression sur nos massifs forestiers. La dernière conférence faite  à Tambacounda sur le gaz et le pétrole nous a éclairés sur cet état de fait.

Dans cette région il y a un important programme de reboisement  de plus d’un  million de plantes qui a démarré. Les exploitants forestiers, les artisans, les associations de femmes et de jeunes se sont mobilisés  à côté des services des eaux et forêts. Les artisans n’ont que ce produit pour montrer leur professionnalisme et nourrir leurs familles. Il y a le combat contre les feux de brousses qui  déciment le tapis herbacé (trésor inestimable pour les éleveurs). Le ramassage des bois participe au nettoyage des forets et diminue le combustible au moment des opérations de feux précoces et ou tardives. C’est une autre explication par rapport à la présence des bois morts dans les routes principales.   Le combat contre l’exploitation clandestine et l’exportation frauduleuse vers les pays voisins limitrophes doit être l’affaire de tous les Sénégalais et plus particulièrement  les forces de l’ordre et de sécurité. Nous nous battrons corps et âme pour la Conservation de nos forêts.    Il  faut   traquer tous les délinquants pour lutter contre la déforestation et les feux de brousses pour la préservation durable de notre bio diversité.

Tous ceux qui sont en règle dans le secteur doivent être accompagnés et encadrés. Pour la bonne marche des affaires. le Collectif National pour la Défense des Intérêts des Exploitants Forestiers et des Professionnels du bois du Sénégal tend la main à tous les décideurs  pour une bonne rationalisation des ressources et booster l’économie nationale.

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBE      KEBA       URACSENEGAL.SN                                                                      

Leave A Reply

Your email address will not be published.