Tambacounda: »PAROLE D’ADOLESCENTE »,un recueil de Poème de Penda Seck Sakho..

LA TAMBACOUNDOISE PROMEUT ET VULGARISE LE MANUEL.

0 128

L’ÉCRIVAINE TAMBACOUNDOISE PENDA SECK SAKHO MET A LA DISPOSITION DU GRAND PUBLIC UN RECUEIL DE POEME INTITULE « PAROLE D’ADOLESCENTE ».

L’Émission Parlons Actualités de la Radio Gadec Beetawe fm 88.5 a eu l’insigne honneur de recevoir la Littératrice Penda Seck Sakho le lundi 6 septembre 2021 à 13 heures 30 minutes.

Née le 18 Février 1981 et passionnée d’écriture, Penda Seck Sakho est une sénégalaise bon teint, très dynamique et éprise des Connaissances. Après les écoles primaires Camp Abdou Diassé et Médina Coura, le Collège d’Enseignement Moyen  Moriba Diakité, elle décroche au Lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda le Baccalauréat Série L1 en 2005. Enseignante de la Onzième Génération, Elle est actuellement Directrice de l’école Dar Salam Commune (Sept Cours).

Travailleuse, Téméraire, Syndicaliste, Mère d’un enfant (8 ans) et d’un abord très facile, la femme de lettres ne cesse de gravir des échelons. Pour mieux persévérer et être à l’abri de surprises, ces collaborateurs et proches  pensent qu’elle doit davantage cultiver l’attention, le sens de l’écoute et la Concertation franche dans les prises de décision.

« PAROLE D’ADOLESCENTE », un Recueil de Poème, retrace l’histoire d’une Adolescente qui, en manque de confident, s’en remet à son écritoire et à son agenda pour parler de son amertume contre une vie très injuste à ses yeux d’enfant. De peur d’être jugée comme une fille frivole, elle se replie sur elle-même et confia ses inquiétudes, ses joies, ses souhaits, et les histoires vécues avec ses plus grands amours à son cahier qui est devenu un manuel superbe, inspirant et passionnant à la fois. Parmi les thèmes traités, nous pouvons noter la vie, l’amitié, l’espoir, l’amour filial, la mort, la déception, la peur, l’amour, la séparation, la gloire, la bravoure des ancêtres, les sportifs, le divorce et le remariage.

Par rapport à la baisse de niveau des élèves d’une manière générale et le taux réussite faible du baccalauréat, Madame pense que les Apprenants doivent beaucoup lire et s’exercer. C’est la seule alternative pour inverser la tendance. Il faut aussi faire comprendre précocement aux écoliers que les violences et les fraudes n’ont pas de place dans les établissements scolaires. L’École est un temple du Savoir et un havre de quiétude.

Source Radio Gadec Beetawe Tambacounda 88.5

KEBE    KEBA           URACSENEGAL.SN

Leave A Reply

Your email address will not be published.