L’Artiste Freeman Porte Sur Les Fonts Baptismaux Tambacounda École d’Art.

BOCAR NIANG RAPPEUR REVALORISE LES MÉTIERS D'ART.

0 109

L’ARTISTE FREEMAN BOCAR NIANG CREE TAMBACONDA ECOLE D’ART.

L’Emission Parlons Actualités de la RGB 88.5 a eu l’insigne honneur de recevoir le brillant Artiste Rappeur FREEMAN le Lundi 06 Septembre 2021 à 11 heures 30 minutes. Monsieur Bocar Niang, de son vrai nom, est revenu largement sur les Motifs, les Objectifs, les Filières, les Opportunités d’emploi et Perspectives de l’ECOLE D’ART à Tambacounda. Il tend la main à toutes les bonnes volontés pour une réussite éclatante du Projet. Avec la Rentabilité de ce joyau, Tambacounda va positionner honorablement sur le plan culturel ses fils et filles au niveau National et International.

Tamba Ecole d’Art, sise au quartier Liberté près de la RTS, est le premier centre de formation d’art dans les régions au Sénégal, depuis 1960, à part celui de Dakar (ENA). L’action vise à contribuer à l’émergence du territoire, étant aussi, un label des compétences au Sénégal et en Afrique.

FREE LABEL, depuis sa création en 2008, mettant en œuvre ponctuellement d’événements culturels et touristiques de dimension nationale et internationale à travers : (formations, expositions, résidences d’artistes étrangers, festivals, réalisations de films, accompagnement des jeunes talents etc

L’offre formative est multiforme. Les métiers des arts et de la culture, par l’énergie créatrice qu’ils requièrent, attirent de plus en plus de jeunes qui semblent y trouver réponse à leurs interrogations professionnelles.

Au niveau politique aussi, la culture, par son approche holistique des questions de développement, s’impose dans les collectivités locales comme un outil efficace d’analyse et de formulation de stratégies de proximité.

Notre projet aborde ces deux entrées grâce à des modules appropriés et des facilitateurs compétents.

Les Modules de formation sont nombreux. L’Administration culturelle nécessite 192 heures. Dans ses dimensions aussi bien économiques que juridique, la culture a besoin de ressources humaines capables d’élaborer et d’exécuter des visions matérialisées par des activités menant à des résultats impactant positivement les communautés. La formation des élus locaux avoisine 120 heures. La bonne formulation des politiques locales de développement est une étape importante pour les collectivités pour réussir leur plan. Jusqu’ici, la culture n’a été que confidentiellement intégrée comme élément de base.  Grace à cette formation sur les politiques culturelles, les élus locaux seront outillés pour relever le défi du développement grâce, entre autres secteurs, à la culture. Le Guide Touristique nécessite 192 heures. Dans les nouvelles approches touristiques, ce secteur s’est fortement imbriqué à la culture pour bénéficier de sa patrimoine et aider à une meilleure offre locale à forte valeur ajoutée. Les guides touristiques sont les acteurs de premiers ordres au moment de l’exécution des offres mises en marché. Cette formation renforce leurs aptitudes et attitudes socioculturelles. Les formations artistiques avoisinent les 288 heures.  La palette variée de cette offre couvre toutes les disciplines : art visuel, art vivant, cinéma/audiovisuel, digital. Entre initiation, acquisition et renforcement, les apprenants seront encadrés, dans des espaces dédiés, par des professionnels de la région mais aussi du reste du pays et d’intervenants étrangers. Les Partenaires sont le Ministère de la Culture ;le Ministère de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat ;le Ministère de l’enseignement supérieur du Sénégal ; L’École nationale supérieure d’art de Paris-Cergy, 3FPT et la Radio Gadec beetawe fm 88.5.

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBE    KEBA      URACSENEGAL.SN

 

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.