SENEGAL/URAC/ U.S. EMBASSY DAKAR: Atelier de formation des Journalistes/ Animateurs des Radios Communautaires sur la Gouvernance Participative et Inclusive.

L’URAC, en partenariat avec l’Ambassade des USA à Dakar, a organisé un Atelier de Renforcement de Capacités des Acteurs des médias communautaires pour la production de contenus de qualité en langue locale sur la Gouvernance Participative et Inclusive à Kaolack.

2 226

L’Union des Radios Associatives et Communautaires du Sénégal (URAC), en partenariat avec l’Ambassade des États- Unis  à Dakar, a organisé une session  de Renforcement de Capacités des Acteurs des médias communautaires pour la production de contenus de qualité en langue locale sur la Gouvernance Participative et Inclusive à Kaolack les 09 ; 10 et 11 mars 2024 à l’hôtel Relais. Le Président de l’Urac, Monsieur Talla Dieng, est revenu largement  sur l’Objectif qui consiste à : Renforcer la capacité des animateurs des radios communautaires à mieux comprendre les contraintes liées á la gouvernance participative et inclusive ; Permettre aux participants de mieux comprendre les enjeux de développement lies á l’implication des populations dans la gouvernance ; et Outiller les participants á mieux comprendre les genres radiophoniques.

En guise de rappel, ces dernières années au Sénégal avec la découverte de ressources naturelles, la gouvernance fait l’objet d’une attention accrue de la part des mouvements citoyens et des partis politiques. On a assisté à des mouvements de contestations occasionnant des heurts suivis de violences et de destruction de biens pour demander plus de transparence et de participation Ces mouvements d’humeur de la part de la société civile sénégalaise démontrent à suffisance l’échec d’une gouvernance centralisée et la nécessité d’instaurer une nouvelle réflexion sur les pratiques de gouvernance correspondant davantage aux besoins de transparence, d’inclusion et de participation. La gouvernance participative trouve ses fondements dans une démarche collaborative basée notamment sur des valeurs et des attentes partagées au sein des citoyens et des communautés où le lien social occupe une place centrale. C’est en cela que s’inscrit les objectifs de cet atelier de renforcement des capacités des journalistes animateurs afin de leur permettre de disposer d’outils et d’informations pertinentes pouvant favoriser une gouvernance participative et inclusive. Consciente de la place de la communication sur la transformation sociale, l’URAC á travers cet atelier de 3 jours veut contribuer á l’instauration d’une gouvernance participative et inclusive. ///Les modules déroulés par les Consultants, Messieurs Baldé et Thior, ont porté sur :1/Gouvernance participative locale : cadre juridique et institutionnel, acteurs et outils ; 2/genre et gouvernance participative locale ; 3/Enjeux et mécanismes publics et citoyens de gouvernance participative locale formats et genres radiophoniques ; 4/fil conducteur d’une émission.  ///Lors de la clôture  de la Session de formation, le Vice-président de l’Urac, Monsieur Mboup, a exhorté les Radios à remplir correctement le Cahier de charge pour préserver la notoriété, la crédibilité et le professionnalisme de l’organisation. Au nom de l’Urac, il a aussi félicité et magnifié le Partenariat gagnant-gagnant avec l’Ambassade des États-Unis à Dakar.

KEBEKEBA RGB/  URACSENEGAL

 

Comments are closed.