Vaccination et respect des gestes barrières dans les écoles : 61 radios communautaires ciblées

0 207

Vaccination et respect des gestes barrières dans les écoles : 61 radios communautaires ciblées

 

Par Ndèye Fatou NIANG (Correspondante) – Au moment où la fin de la troisième vague se précise au Sénégal, 61 radios communautaires dans les régions de Da­kar, Thiès, Saint-Louis, Diour­bel, Kaolack et Ziguin­chor, sont ciblées pour faire une campagne de communication, de sensibilisation, de veille et d’alerte dénommée : «La vaccination, une arme efficace contre la Covid-19.»

Cette campagne, pilotée par l’Union des radios communautaires du Sénégal (Urac), en partenariat avec le Service national de l’éducation et de l’information pour la Santé (Sneips), vise, par une approche communautaire, à lutter contre les fausses informations sur le vaccin et la vaccination et à amener les populations à se faire vacciner et à maintenir le respect des gestes barrières. Selon Talla Dieng, président de l’Union des radios associatives et communautaires du Sénégal (Urac), qui présidait hier à Thiès, un atelier d’orientation des animateurs et des journalistes en santé sur la stratégie nationale de vaccination contre le covid-19,

«nous allons vers l’ouverture des classes, il va falloir donc voir comment sensibiliser davantage les populations pour le respect strict des gestes barrières au niveau des établissements scolaires». «Pour la vaccination nous avons constaté qu’il y a toujours des poches de résistance.

Il n’y a pour le moment que 4% de la population sénégalaise qui sont vaccinés. Ce qui est en deçà des normes qu’on doit avoir pour aller vers une immunité collective», poursuit-il. Et c’est toute la pertinence de cette campagne de sensibilisation de deux mois, «pour dire aux populations, qu’en réalité, le seul remède qui existe aujourd’hui, c’est la vaccination et le respect des gestes barrières. La vaccination constitue une stratégie supplémentaire dans la réponse et un grand espoir dans le cadre de la lutte contre le Covid-19».

Surtout qu’estime-t-il, «si nous prenons aujourd’hui les chiffres à travers le monde, il y a près de 5 milliards de personnes qui se sont vaccinées. Lesquelles populations sont aujourd’hui protégées contre les formes graves du Covid-19. Ce qui démontre que le vaccin est efficace». M. Dieng regrette que malgré cela «il y a une campagne de désinformation et d’intoxication sur le vaccin via les réseaux sociaux et même dans la presse classique. Ce qui fait qu’aujourd’hui qu’il y a des réticences». Ainsi le rôle des radios communautaires, selon Talla Dieng, sera «de faire comprendre à la population que le vaccin est efficace et essentiel pour lutter contre le Covid-19 ».

Dans ce cadre, 244 émissions et 7 mille diffusions de messages de sensibilisation sur la vaccination et le respect des gestes barrières seront prévues dans les 6 régions concernées par la campagne. «Nous pensons que ce programme va renforcer les acquis d’autant que nous allons faire ces émissions en langue locale et avec des spécialistes en santé qui sont dans ces localités ciblées. Parce que la communication n’a d’importance que si elle est proche et que la personne qui porte cette parole-là soit de la communauté. Et en ce moment-là cela peut avoir un impact positif.»

Leave A Reply

Your email address will not be published.