TAMBACOUNDA/EDUCATION : L’ACADEMIE A TENU UN ATELIER SUR LA CARTOGRAPHIE LINGUISTIQUE DU PROGRAMME RELIT/MEN.

L’IA de Tambacounda a organisé un Atelier de Partage des Résultats de la Cartographie linguistique du Renforcement de la Lecture Initiale pour Tous au CRFS.

278

En rapport avec le Ministère de l’Education Nationale, L’Inspection d’Académie de Tambacounda a organisé une Rencontre de Partage pour la présentation du Rapport de Cartographie linguistique relative au Programme de la Lecture Initiale pour Tous (RELIT) au Centre Régional de Formation en Santé (CRFS) le lundi 18 Juillet 2022.

La Cérémonie est présidée par l’Inspecteur d’Académie Monsieur Babacar Diack. La délégation du Ministère de l’Education Nationale est composée de Moussa Sall, Alioune Fall, Cheikh Séne et Mariéme Diagne. L’Enquête a pour objectif :1/Processus visant à mettre en œuvre le Modèle Harmonisé d’Enseignement Bilingue au Sénégal (MOHEBS) afin de déterminer dans chaque école la langue (wolof, pulaar, seereer, jóola, mandinka ou sooninke pulaar) qui sera introduite comme médium d’enseignement dans les classes du préscolaire et de l’élémentaire. 2/Processus déterminant pour prendre les dispositions pédagogiques et logistiques nécessaires (en termes de formation des enseignants, de matériels de lecture, etc.).  3/Processus qui a couvert l’ensemble des structures préscolaires et écoles élémentaires publiques de l’Académie, réparties dans les quatre(4) Inspections de l’Éducation et de la Formation que sont Bakel, Goudiry, Koumpentoum et Tambacounda.

Pour les Statistiques des Langues choisies par la communauté parmi les six langues proposées, nous pouvons noter que  Sur les 722 écoles, la communauté a proposé, comme langue à utiliser dans les enseignements-apprentissages, le pulaar dans 397 écoles, le mandinka dans 138 écoles, le wolof dans 94 écoles, le sooninke dans 62 écoles et le seereer dans 19 écoles. Le Joola n’a fait l’objet d’aucun choix de la communauté dans l’académie.  Dans 07 écoles, soit 1,0%, la communauté a choisi d’autres langues différentes des 6 langues proposées.  Le pulaar, le mandinka et le wolof sont les langues majoritairement choisies par les communautés au niveau de l’académie de Tambacounda.

Au terme du processus, les recommandations suivantes ont été formulées : Il va falloir Développer un plaidoyer pour l’adhésion massive des acteurs à l’utilisation des langues nationales ; Impliquer les autorités du niveau déconcentré et décentralisé au projet notamment dans les CRD ; Mettre en place un dispositif fonctionnel de gestion de l’expérimentation dans les IEFs ; Élaborer et mettre en œuvre un plan de communication ; Effectuer des missions par IA/IEF auprès des communautés ayant choisi des langues autres que celles du programme.

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBEKEBA          URACSENEGAL.SN

 

 

 

Comments are closed.