TAMBACOUNDA/DIPLOMATIE : IBRAHIMA TRAORE FAIT DES PROPOSITIONS POUR L’EMERGENCE.

Le Diplomate Ibrahima Traoré s’est exprimé sur le développement de Tambacounda lors d’une émission radiophonique à la RGB.

227

L’Émission Parlons Actualités de la Radio Gadec Beetawe fm 88.5 a l’insigne honneur de recevoir le diplomate tambacoundois Monsieur Ibrahima Traoré le mardi 19 juillet 2022 à 12 heures. Les échanges ont porté principalement sur les Opportunités/Perspectives de développement du Sénégal-Oriental.

Ancien Président du Conseil Régional de la Jeunesse, Ancien Coordinateur du Mouvement Activista et Ancien Point focal national du Conseil National de la Jeunesse sur les questions de Migration, Monsieur Ibrahima Traoré, Professeur de formation/ Arbitre fédéral de football, est actuellement le Premier Secrétaire à l’Ambassade du Sénégal en Turquie. Il est diplômé en droit, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en Sciences de l’éducation de l’Université Paris 8 de Vincennes Saint Denis, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en Gouvernance territoriale et en développement local.

Ce Polygame (deux épouses) se réjouit des excellentes relations entre le Sénégal et la Turquie mais surtout du leadership du Sénégal dans le monde. D’après lui la Région de Tambacounda est sur la voie du développement avec des infrastructures de dernière génération, la Cour d’Appel, le marché sous régional, le gain de temps sur la Route Tambacounda-Dakar, les Projets de la Réhabilitation des chemins de fer, l’érection d’un hôpital de niveau trois, la Construction de l’Université du Sénégal-Oriental.

Il continue de son argumentaire en affirmant que l’émergence de Tambacounda passera nécessairement par la matérialisation de la mise sur pied d’infrastructures solides/durables, la Création d’entreprises, le Renforcement du Secteur privé local, la Modernisation de l’Agriculture, le démarrage du Port sec, la sécurité alimentaire, le lotissement des localités périphériques, l’extension des réseaux de la SDE et de la Senelec.

L’homme politique Ibrahima Traoré, membre du Staff de Maitre Sidiki kaba, pense que pour éviter les violences électorales, les Partis politiques doivent être bien structurés et former les jeunes militants à la base. C’est dommage que « l’École du Parti » soit un vieux souvenir dans le landerneau politique. Quant aux séries de Saccage dans établissements scolaires, il met au banc des accusés les Parents d’élèves dans la mesure où le Comportement de l’Enfant doit être façonné dans le Cocon familial. Le Ministère de l’Éducation Nationale doit sévir énergiquement et prendre ses responsabilités pour éradiquer définitivement de tels actes inacceptables, déviants, déshonorants.

KEBEKEBA          URACSENEGAL.SN

Comments are closed.