Tambacounda à l’honneur lors de la 5e Édition de la Foire Régionale de l’Artisanat

La chambre de métiers a abrité la cérémonie officielle de la cinquième édition de la Foire régionale de l’artisanat de Tambacounda (FRATA).

634

La chambre de métiers de Tambacounda a été le lieu vibrant de l’artisanat, accueillant la cérémonie officielle de la cinquième édition de la Foire Régionale de l’Artisanat de Tambacounda (FRATA) le lundi 6 novembre 2023. Événement désormais inscrit dans le calendrier annuel du ministère de l’Artisanat, la FRATA est organisée en partenariat avec l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADEPME), selon les informations du président de la chambre de métiers de Tambacounda, Abdoulaye Sarr.

Abdoulaye Sarr souligne que la FRATA est devenue « un espace de rencontre et d’échange entre acteurs venant de toutes les régions du Sénégal et de la sous-région ». L’édition de cette année se penche sur le thème ambitieux : « La consolidation des acquis de la FRATA pour l’érection d’un nouveau pôle d’émergence de développement national et sous-régional de l’artisanat ». La chambre des métiers de Tambacounda aspire à contribuer aux efforts de l’État pour la promotion et le renforcement des politiques publiques inscrites dans le Plan Sénégal Émergent.

Depuis 2016, rappelle M. Sarr, le chef de l’État a initié des conférences territoriales régionales, des conseils des ministres délocalisés et des conseils présidentiels territorialisés, intégrant la territorialisation des politiques publiques en fonction des spécificités de chaque territoire. La modernisation de l’artisanat, la valorisation du potentiel touristique, la promotion de l’emploi des jeunes et l’autonomisation des femmes ont été parmi les objectifs du dernier conseil présidentiel territorialisé organisé à Tambacounda, souligne-t-il. Le secteur de l’artisanat, en raison de son caractère transversal, est destiné à « nous impacter nécessairement », ajoute-t-il.

Abdoulaye Sarr met en avant le succès des éditions précédentes de la FRATA et l’enthousiasme des acteurs du développement, justifiant ainsi la décision d’institutionnaliser la Foire internationale de l’Artisanat de Tambacounda (FRATA), à l’instar de la Foire internationale de Dakar (FIDAK) et de la Foire internationale de Kaolack (FIAKA). Il souligne que l’artisanat, grâce à son pouvoir économique, à la diversité et à la qualité des services offerts, à sa flexibilité, et à ses potentialités en matière de formation et d’emploi, reste un secteur clé de l’activité économique de la région.

KEBEKEBA  URACSENEGAL

Comments are closed.