Un Hackathon Révolutionnaire contre les Pertes Post-Récolte : Les Gagnants Proposent des Solutions Innovantes

215

Dakar, le 15 novembre 2023 – Le Sen AgriHack 2023, un événement pionnier axé sur l’innovation et la lutte contre les pertes post-récolte au Sénégal, a eu lieu du 8 au 9 novembre 2023 à Dakar. Organisé par le projet « Accélérer l’impact de la recherche climatique du CGIAR pour l’Afrique » (Aiccra) au Sénégal, cet événement visait à identifier des solutions novatrices pour résoudre le défi majeur des pertes post-récolte dans le pays.

L’appel à candidatures lancé en septembre 2023 par Aiccra, ciblant les jeunes et les femmes entrepreneures du secteur agricole, a suscité l’intérêt de cent quatre-vingt-neuf candidats. Parmi eux, quarante-six ont été sélectionnés et répartis en dix-neuf équipes en compétition, chacune chargée de développer des solutions innovantes pour la gestion post-récolte. Ces projets ont bénéficié d’un encadrement approprié pour présenter leurs idées devant un jury exigeant.

Les pertes post-récolte au Sénégal sont estimées à 12 milliards de FCFA chaque année, selon le représentant de la direction de l’agriculture. Une réalité préoccupante qui compromet la stabilité de la production alimentaire et de la croissance économique, comme l’a souligné le CGIAR.

Trois projets novateurs ont été distingués lors de cet événement. Le premier prix a été attribué au projet « Aar sunu Soblé », présenté par une équipe de trois jeunes filles étudiantes à l’ENSA de Thies et à l’UGB de Saint Louis. Leur innovation repose sur la conservation à long terme des bulbes d’oignons dans des sacs fabriqués à partir de fibres de coton et de mil.

La deuxième place a été remportée par le projet « Fawe Remobe » présenté par Madame Khady DIAGNE, ingénieur agronome. Cette initiative propose la mise en place de greniers de stockage d’oignons capables de conserver ces derniers pendant 3 à 5 mois sans recourir à des systèmes de climatisation artificielle. Grâce à une construction écologique, les producteurs ont réussi à réduire significativement les pertes post-récolte.

Enfin, le troisième prix a été décerné à l’innovation « Sen Trans Inov », présentée par Monsieur et Madame Diallo, deux jeunes entrepreneurs récemment mariés. Leur projet vise la valorisation et la transformation de produits locaux pour la fabrication d’une barre alimentaire énergisante et nutritive. Cette initiative contribuera à atténuer l’impact des effets du changement climatique liés aux pertes post-récolte et prévoit le recrutement de 80% de femmes dans son personnel.

L’événement a été marqué par la participation active de jeunes et de femmes impliqués dans la chaîne de valeur agricole. En parallèle aux travaux des hackers, des panels ont abordé des thèmes tels que « la perspective de genre dans le développement de projets agricoles », « la structuration de filières comme moyen stratégique de lutter contre les pertes post-récolte », « l’utilisation des données et du numérique comme levier d’innovation pour réduire les pertes post-récolte » et « le soutien au financement de l’innovation agricole ».

Penda Ngane SOUGOU, URAC/AFIA FM 93.0

Comments are closed.