SENEGAL/PRESSE/URAC/RIF/AMARC: Campagne médiatique de prévention et lutte contre les violences basées sur le genre.

(URAC): RIF/AMARC,Section Sénégal, et la Fondation Hewlett ont organisé trois Journées d’échanges au profit des actrices des Radios Communautaires sur la thématique des VBG avec des experts.

1 377

Le RIF/AMARC en partenariat avec la fondation Hewlett a tenu un séminaire au siège de l’URAC les 06 ; 07 et 08/05/2024 sur la problématique des VBG à travers l’approche basée sur les droits humains de vingt (20) reportrices et animatrices de Radios Communautaires pour participer à la réalisation de podcast de campagne. Monsieur Talla Dieng,Président de l’URAC,s’est réjoui du Partenariat avec la Fondation Hewlett et a exhorté les Participantes au respect du Cahier de Charge. La Présidente CODOU Loum du RIF s’est félicitée de la tenue de la Rencontre regroupant les Régions de Dakar, Louga, Sédhiou, Tambacounda, Ziguinchor et Kolda et a affirmé que les bénéficiaires ont l’occasion d’échanger leurs expériences en la matière, de renforcer leurs capacités et d’être mieux outillées pour la production des supports médiatiques.  ///Mme Jaly Badiane, formatrice en Communication digitale, défenseure des droits des femmes/des filles est revenue largement sur l’Objectif général de la campagne médiatique, initiée par RIF/AMARC  qui a pour but principal de contribuer à la réduction des violences basées sur le genre par la sensibilisation de l’opinion nationale et le changement progressif de mentalité à travers les langues locales. Spécifiquemen,la campagne permettra: 1/D’engager la presse en général et aux actrices des radios communautaires en particulier à la lutte contre les violences basées sur le genre par le biais de productions médiatiques basées sur des témoignages recueillis sur le terrain; 2/De conscientiser les auteurs de violences basées sur le genre à travers la sensibilisation et l’éducation par les médias traditionnels et les réseaux sociaux; 3/De contribuer à l’effectivité de l’égalité des sexes; 4/De contribuer à faire du Sénégal un levier pour la lutte contre les violences basées sur le genre en Afrique.

Les Résultats attendus sont :1/Les productions sont largement diffusées au sein de l’opinion publique nationale ; 2/Les jeunes femmes des radios communautaires s’impliquent davantage dans la lutte contre les violences basées sur le genre pour susciter une génération plus consciente face à ce phénomène ;3/Les violences faites aux femmes et aux filles sont réduites ; 4/Un document de projet sur la problématique de genre est élaboré.  ///Les Activités ciblées sont: 1/Choisir au niveau national des reportrices et animatrices des radios communautaires les plus dynamiques pour participer à la réalisation de des podcasts de campagne ; 2/Concevoir un plan de travail et appuyer les participantes dans la réalisation des podcasts audio et vidéo, de la conception à la réalisation, portant sur la problématique des violences basées sur le genre;3/Soutenir le plan d’actions pour le renforcement de la prévention des violences basées sur le genre.  ///Il a été retenu que les journalistes reporters s’informent davantage (la notion de genre est codifiée et clairement définie pour l’Etat du Sénégal/ l’accès à la source fiable sur toutes les questions d’intérêts sociaux pour les  femmes); définissent bien l’angle de traitement du sujet à traiter ; maitrisent le langage adéquat utilisé pour les cas de VBG (femmes).

KEBEKEBA  URACSENEGAL

 

 

 

Comments are closed.