Tambacounda/Assainissement: lancement de la Journée Nationale d’Investissement Humain.

Monsieur Olivier Boucal, Ministre de la Fonction publique et de la Réforme du service public a lancé officiellement la journée d’investissement humain consacrée à l’assainissement dans le Département de Tambacounda le 1er Juin 2024.

884

DISCOURS DU MINISTRE OLIVIER BOUCAL.///  C’est avec beaucoup plaisir et une grande fierté que je préside le Samedi  1er  juin 2024, la journée nationale d’investissement humain dans le domaine de l’assainissement. La tenue de cette activité entre dans le cadre des instructions formulées par son Excellence M. Bassirou Diomaye FAYE, Président de la République, lors de la dernière réunion du Conseil des Ministre tenue le mercredi 29 mai 2024. Les travaux de cette journée, qui seront réalisés dans toutes les localités de la région de Tambacounda et sur tout le territoire nationale, permettront de nettoyer tous les hameaux, villages et villes du pays et de renforcer l’hygiène et la propreté des sites d’habitation en particulier. Ils permettront ainsi d’améliorer l’assainissement de ces localités et de réduire les risques sanitaires et environnementaux liés à l’insalubrité.

Mesdames et Messieurs ; Au-delà de ces vertus d’ordres sanitaire et environnemental, l’organisation de cette journée vise à renforcer l’implication des populations locales, des forces armées et des services de l’Etat en vue de l’exécution efficace des mesures arrêtées en perspective de l’hivernage. En d’autres termes, cette journée s’inscrit dans une logique d’anticipation, de constitution d’une démarche participative et d’une large synergie en vue de propulser une nouvelle dynamique dans le cadre de l’exécution des politiques publiques.

Mesdames et messieurs ; La construction des synergies positives et des intelligences collectives, à tous les niveaux de la nation, constitue l’un des piliers majeurs retenus dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de changement systémique défini par le Chef de l’Etat. En effet, les différents chapitres de ce document d’orientation mettent en avant la nécessité de développer le capital humain et d’assurer la prise en charge correcte des préoccupations de nos concitoyens. C’est le cas notamment du chapitre 9 qui traite des questions liées à l’accès à l’eau, à l’assainissement et aux services énergétiques. Dans le même sillage de l’amélioration du cadre de vie des populations, le chapitre 10 du Projet dégage les orientations en matière de gouvernance territoriale, de gestion de l’environnement et de l’accès à l’habitat. Relativement à la question de l’eau, il est envisagé d’adapter la réglementation et de produire des documents d’orientation stratégiques qui présenteraient les axes d’intervention prioritaires devant faciliter la prise en charge des problèmes majeurs liés à cette question. A propos de l’assainissement, les choix stratégiques se rapportent notamment à la gestion des eaux usées et extras, laquelle gestion fera notamment l’objet la production de documents de planification tels que les Plan Directeur d’Urbanisme et d’Assainissement, les Plans d’Assainissement, les Plans Directeur d’Assainissement.

Mesdames et messieurs ; La gestion des problématique relatives à l’eau et à l’assainissement feront l’objet d’exercices réguliers de suivi et d’évaluation afin de mesurer les résultats enregistrés, de déterminer les contraintes à l’atteinte des objectifs fixés et de mettre en œuvre les mesures d’ajustement nécessaires en vue de la réalisation des objectifs de développement socio-économique du pays et de l’amélioration des conditions de vie des populations. Tels sont l’esprit et la finalité de la doctrine du JUB, JUBAL, JUBANTI qui constitue le crédo de toutes les actions du gouvernement.

Mesdames et messieurs ; La production par la Direction de la Prévention et de la Gestion Les différentes problématiques ci-dessus évoquées s’appliquent à des proportions plus ou moins variables aux réalités environnementales et sociales de la région de Tambacounda en particulier la ville éponyme. En effet, les caractéristiques hydro- géographiques de la commune de Tambacounda marquées par des sols graveleux, une pluviométrie relativement forte et la faiblesse des infrastructures relative à l’assainissement et à l’évacuation des eaux pluviales exposent la commune au fléau des inondations, avec leurs lots de dégâts de diverses natures. Ces facteurs risques sont aggravés par la présence du bras du fleuve Mamacounda, qui traverse la ville de bout en bout et dont les crues affectent négativement la vie des populations des quartiers riverains. C’est le lieu de remercier Monsieur le Gouverneur de la région de Tambacounda, les services administratifs, les autorités locales et tous acteurs qui ne ménagent aucun effort pour apporter le soutien nécessaires aux populations victimes du débordement du bras du fleuve.

Mesdames et messieurs, chers parents de Tambacounda ; Les risques et difficultés ci-dessus évoquées pourraient être surmontées grâce à la disponibilité de la cartographie des zones à risques d’inondation, produite par la Direction de la Prévention des inondations au mois de janvier de cette année. Les données de cette carte, qui placent la ville de Tambacounda parmi les sites les plus exposés, fournissent des informations utiles pour la maitrise des risques d’inondation et la gestion des crises qui s’y rapportent. Sous ce rapport, j’invite les différentes parties prenantes à la gestion de l’assainissement des crises liées aux inondations, à exploiter lesdites informations et à prendre, chacun en ce qui le concerne, toutes les mesures de prévention requises. Je vous invite également à saisir le cadre offert par le Projet à travers la tenue des journées nationales d’investissement et toutes les autres activités destinées à la réalisation des objectifs de développement socio-économique du Sénégal. Il s’agira, entre autres, de réaliser régulièrement les exercices de diagnostic nécessaires à la détermination des causes racines des problèmes identifiés et des pistes de solutions qui permettraient de les régler. Il sera également question de procéder régulièrement à l’identification et au management des risques qui pourraient entraver la mise en œuvre des politiques publiques et l’épanouissement des populations.

Mesdames et messieurs ; Les différents exercices ci-dessus évoqués et les solutions qui en découleraient doivent être dûment documentés afin d’assurer la cohérence globale des différentes initiatives et de faciliter les plaidoiries nécessaires à leur prise en charge. Pour ma part, je serais votre interprète auprès du Chef de l’État, auprès du Premier ministre et des membres du gouvernement pour les informer régulièrement des préoccupations des populations de la région de Tambacounda. En rapport avec les élus du terroir et toutes les bonnes volontés, je ne ménagerais aucun effort pour la prise en charge des préoccupations des populations de la région deTambacounda. ///Par ces mots et au nom du Chef de l’État, son Excellence Bassirou Diomaye Diakhar FAYE, je déclare ouverts les travaux de la journée nationale d’investissement humain dans le domaine de l’assainissement au niveau de la région de Tambacounda.

KEBEKEBA  URACSENEGAL

Comments are closed.