Tambacounda:Association des Femmes Calebasse Diapal madiap tend vers l’autonomisation.

DIAPAL MADIAP DU DIRFEL OPTE POUR L'AUTO-EMPLOI ET LA CONSCIENTISATION.

0 101

LES FEMMES DE DEVELOPPEMENT DE L’ASSOCIATION CALEBASSE DIAPAL MADIAP DU DIRECTOIRE REGIONAL DES FEMMES EN ELEVAGE METTENT SUR LE MARCHE DE GROS BELIERS A BON PRIX POUR LA TABASKI.

Sous la houlette de la Présidente DIAWEL  KA DIALLO, Les 50 Femmes de développement se sont réunies le dimanche 11 juillet 2021 à 17 heures au quartier Gourel Diadié de Tambacounda pour une cérémonie de Partage des dividendes.

La Somme épargnée de Juillet 2020 à juillet  2021 s’élève à 4500000F CFA .Chaque Femme recevra en fonction du nombre de Part. Selon les Capacités, chacune choisit une ou deux, jusqu’à cinq part. La Part équivaut à 1000F.

Avec l’Argent de la Caisse, les Femmes ont investi dans le bétail et la volaille .A l’approche de la Tabaski et de la Tamkharit, Ces dernières les revendent avec profit.

Après le Partage, Certaines femmes se sont retrouvées avec 300000f comme somme Plafond et d’autres 80000f comme Montant plancher. Ces femmes aident leur Maris et leur Progénitures et leurs apports sont inestimables dans la Stabilité sociale. Cependant elles déplorent le Vol de bétail et la cherté des aliments  de la volaille. L’Organe Régional(DIRFEL) accompagne, conseille et oriente les femmes en techniques de production animale.

La réussite des femmes s’explique par leur dynamisme, leur solidarité, leur esprit coopératif et leur désir d’entreprendre. En dehors de cela, il Y’a la vérité, la transparence, la traçabilité, la reddition des comptes, en un mot la bonne gestion.

Les Femmes de développement ont profité de l’occasion pour lancer un appel solennel au Ministère de la Femme et au Ministère de l’élevage pour qu’elles soient écoutées, accompagnées et  soutenues. Le Plaidoyer porte sur les facilités de financements(Accès), la formation continue, et la mise à disposition de coffres forts sécurisés. Elles ont aussi lancé un appel pressant et émouvant à l’égard de toutes les femmes pour qu’elles se battent férocement pour accéder à des lendemains meilleurs. En ces temps qui courent avec la cherté des denrées de premières  nécessités, les femmes doivent éviter de trop tendre la main et ne compter que sur elles-mêmes.

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBE               KEBA                   WWW.URACSENEGAL.SN

Leave A Reply

Your email address will not be published.