Tambacounda:Inauguration du Siège de Enda Ecopop.

BUREAU RÉGIONAL TAMBACOUNDA DU PROJET RFA/ ENDA ECOPOP.

0 58

CEREMONIE OFFICIELLE D’OUVERTURE DU BUREAU RÉGIONAL DU PROJET RFA TAMBACOUNDA.

La cérémonie officielle d’ouverture du bureau régional de Tambacounda-Kédougou du projet RFA/Enda Ecopop s’est déroulée le lundi 15 novembre 2021 audit bureau en présence de l’adjoint au préfet du département Moussa Samb qui a présidé l’événement. Etaient présents aussi l’Adjoint au maire de la commune de Tambacounda, Bounama Kanté, le coordonnateur Exécutif de Enda Ecopop Bachir Kanouté, les représentants des chambres consulaires, la représentante du conseil régional de la jeunesse, le Secrétaire Exécutif du GADEC, Alassane Guissé , le Président Régional de l’UNAPEES et bien sûr le coordonnateur régional de Enda Ecopop Docteur Ablaye Fame et son équipe ainsi que d’autres invités de marque.

Cette initiative est importante parce que Tambacounda est l’une des régions où il y a un potentiel de développement extraordinaire qui n’est pas encore totalement exploité, souligne le coordonnateur exécutif de Enda Ecopop Bachir Kanouté. Ce projet qui est mis en œuvre en collaboration avec la GIZ sur lancement du fonds vert climat et avec l’appui des ministères de l’environnement et du développement durable et le ministère du pétrole et de l’énergie, offre l’opportunité d’agir sur deux leviers. Il s’agit d’abord pour Bachir d’avoir comment atténuer les changements climatiques par la mise à disposition du dispositif moins gourmand en consommation de bois et ensuite un levier économique qui permet aujourd’hui de venir à la rescousse de la jeunesse dans un contexte où elle est traversée par des doutes liées à la crise de l’emploi, de l’insertion socio-économique. Ce projet permet également de travailler avec les producteurs pris en charge par la GIZ mais aussi avec ceux qui sont dans le circuit de commercialisation avec une offre d’emploi extraordinaire pour ces jeunes qui, à travers des entreprises peuvent se professionnaliser et pouvoir offrir des foyers améliorés aux ménages. Pour accélérer la promotion de la vente, il faut travailler avec les acteurs de l’écosystème de la production et des Foyers Améliorés(FA), explique M. Kanouté. Il s’agit essentiellement les jeunes à travers le conseil régional de la jeunesse, les Groupements Promotion Féminine(GPF), tous ceux qui sont porteurs d’opinion à savoir les conseils de développement de quartiers, les notables qui sont dans les villages notamment les chefs de village et ce sont tous les autres acteurs qui sont en tampon entre la population et ces foyers améliorés pour promouvoir la vente, a-t-il précisé. Docteur Ablaye Fame de rappeler que le projet RFA lutte contre les changements climatiques et aujourd’hui les foyers améliorés sont la réponse la plus durable qui a été proposée par la GIZ en compagnie d’autres entités d’exécution que sont Enda Ecopop qui gère de nos jours 5 régions que sont Thiès, Louga, Matam, Tambacounda et Kédougou. Ces foyers améliorés ont une capacité de pouvoir réduire la consommation massive de charbon. Si 8 millions de ménages économisent un kilogramme de charbon, on pourra préserver un hectare de forêt par jour et cela montre la réponse qui est tellement efficace et durable. Et cela pousse aux populations de pouvoir préserver l’environnement de manière indirecte, juste en restant chez elles et utiliser les foyers améliorés, d’où l’importance de ces foyers, renseigne Docteur Fame. C’est pourquoi il est dit que pour pouvoir faciliter la distribution des foyers améliorés, il est indiqué  d’aller vers les GPF mais  aussi impliquer les jeunes. Raison pour laquelle Enda Ecopop a un cible de 3218 GPF et pour les toucher, des activités de démonstration culinaire sont organisées et une mise en relation sera faite entre ces groupements et les producteurs qui ont été formés par la GIZ. Suite à cela, le marché sera créé avec la communication qui l’accompagne pour pouvoir permettre à ces GPF de distribuer les foyers partout. Lorsque ces GPF auront assez de foyers, Enda Ecopop va apporter toute une logistique nécessaire pour déployer une caravane gratuitement pour ces groupements, faire gratuitement des animations ventes, tout cela pour accélérer la distribution de ces foyers au niveau des villages les plus reculés de la région de Tambacounda. Pour répondre à la politique de l’emploi et de l’employabilité des jeunes, Enda Ecopop a prévu de recruter 260 jeunes qu’il va former mais dont il va doter gratuitement des outils pour pouvoir démarrer leur business. Les jeunes sont appelés à s’approcher du bureau régional de même que les mouvements associatifs afin de bénéficier de ces avantages qu’offre le projet RFA dont la durée est de 5 ans, avance M. Fame. Pour la production des foyers améliorés, le projet va mettre le paquet, dira le responsable de l’Antenne de la GIZ, Modou Loum. D’abord les producteurs sont formés au niveau de Tambacounda, ils seront accompagnés pour assurer la production et que toutes les activités qui sont déroulées par Enda Ecopop seront suivies et accompagnées par la GIZ. L’accompagnement est composé de deux volets, il y a le volet accompagnement de la production où la GIZ met le paquet en accompagnant les artisans, les forgerons à faire une production massive et de qualité. Dans ce sens-là, il y a une dizaine de producteurs dans la commune de Tambacounda, un producteur à Goudiry et un producteur à Kidira. Et tous les producteurs que nous rencontrons sur le terrain, seront insérés dans la base de données et ils seront accompagnés. En perspective, il est prévu d’accompagner les producteurs avec des guides de professionnalisation parce que l’objectif global de ce programme, c’est de produire et de diffuser 8 millions de foyers améliorés d’ici 2030 et Enda Ecopop a cette responsabilité dans l’accompagnement des groupements de femmes, des jeunes. Et aujourd’hui, les jeunes doivent être conscients que les foyers améliorés sont un outil de développement, au-delà de ses aspects climatiques et environnements, c’est un business, note M. Loum. L’Adjoint au maire de la commune de Tambacounda, Bounama Kanté de saluer cette excellente initiative qui consiste à faire la promotion des foyers améliorés mais aussi en même temps de saluer l’occasion qui lui est offerte pour ce qui est l’ouverture du bureau régional. Et surtout, le maire a apprécié le projet qui s’est particulièrement singularisé dans l’approche communautaire, le développement de toutes les initiatives. Par rapport à cette thématique de foyers améliorés, M. Kanté de rappeler que les collectivités territoriales doivent assumer leur part de responsabilité. Nous avons deux compétences majeures à savoir contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population et aussi travailler à préserver le cadre de vie. L’aspect préserver le cadre de vie, c’est une occasion pour amoindrir l’action dramatique exercée sur l’environnement pour lequel la communauté internationale s’est engagée mais aussi le ministère de l’environnement et du développement durable et le ministère du pétrole et de l’énergie se sont engagés, souligne l’Adjoint au maire. Nous allons marquer notre engagement au côté des acteurs de mise en œuvre que sont nos populations également pour lesquelles nous avons demandé le mandat, poursuit-il. Améliorer leurs conditions de vie, parce qu’il y a un aspect économique, c’est une occasion pour les jeunes non seulement de s’insérer harmonieusement dans le processus de développement économique et social de notre pays et de nos localités mais de leur permettre aussi d’avoir le moyen de subvenir à leurs besoins et au-delà même de leurs besoins de participer dignement au développement économique et social du pays parce qu’aujourd’hui c’est une occasion pour les jeunes de se faire la main mais de se faire aussi la poche. C’est pour cela nous voulons marquer notre engagement dans le cadre de la mobilisation des jeunes, leur sensibilisation et leur montrer qu’ils ont une carte à jouer et nous ne comptons pas en tout cas voir des jeunes quittés les autres régions pour venir occuper cet espace là et raison pour laquelle nous les sensibilisons à embrasser ce secteur là et afin que l’atteinte des objectifs d’ici l’an 2030 qu’on puisse sentir l’apport de Tambacounda, dixit M. Kanté. L’Adjoint au préfet de Tambacounda, Moussa Samb  s’est dit satisfait de cette initiative où il s’agit de vulgariser et d’accroitre la vente de ces foyers améliorés et surtout de sensibiliser les populations des régions de Tambacounda et de Kédougou sur les enjeux climatiques. Ce projet qui vient à son heure offre une opportunité économique aux jeunes et aux femmes, renseigne l’Adjoint au préfet. Aujourd’hui les enjeux climatiques sont des enjeux de niveau mondial, a-t-il rappelé. Ce projet de foyers améliorés participe à lutter contre les enjeux climatiques, le déboisement.

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBE      KEBA                  URACSENEGAL.SN

 

 

 

 

 

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.