Samécouta-Peulh:Enda Jeunesse Action évalue le Programme Son Choix.

"PROTÉGER LES ENFANTS, C'EST GARANTIR L'AVENIR."

0 152

TAMBACOUNDA : ENDA JEUNESSE ACTION PROCÈDE A L’EVALUATION DU PROGRAMME SON CHOIX.

Dans la phase d’évaluation du Programme Son Choix, Le Coordonnateur National Enda jeunesse Action, Monsieur Pierre Marie Coulibaly, a visité le Village de Samécouta-Peulh (Sinthiou-Maléme) le Mardi 23 Novembre 2021 à 11 heures. IL est accompagné de la Chargée de Programme, Marie Thérèse Sambou, de la Stagiaire Mame Diarra Ndiaye, de la Chargée de Projet ZLTE (Zone Libre de tout Travail des Enfants), Coumba Ramata sidibé,  et du chargé de Projet Son Choix, Souleymane Ndao. La Rencontre a eu pour cadre L’École Élémentaire de Samécouta- Peulh et a regroupé les Communautés Peulh et Mandingues.

Le programme est composé de Six (6) stratégies :1/ Investir dans les filles, leurs connaissances, leurs compétences et la participation à la vie sociale. 2/Améliorer l’accès à l’éducation formelle pour les filles. 3/Améliorer l’accès aux DSSR pour les filles. 4/Améliorer la sécurité économique des filles et leurs familles. 5/Mobilier les communautés pour transformer les normes sociales qui sont préjudiciables à la réalisation de l’égalité genre. 6/ Créer un environnement juridique et politique favorable pour la prévention des mariages d’enfants. Son choix est financé par kiderpostzegels et a pour objectif général de  » soutenir la création pour les communautés des livres du mariage des enfants. A partir de cet instant les filles et les jeunes femmes sont libres de décider si, quand et avec qui se marier en renforçant les dynamiques communautaires et amener les communautés à adopter des mesures de protection en faveur des filles.

Le Coordonnateur Coulibaly a rencontré et échangé en profondeur avec le Club des jeunes filles, les jeunes garçons, les Patriarches du village, le Groupement féminin et le Corps Enseignant. Il a été question la situation des Mariages d’Enfants (Précoces/Forcés), la Santé de la Reproduction des filles/ filles-mères, l’excision, du taux d’achèvement des Élèves, l’État Civil, les Activités Génératrices de revenus, la Saponification, la Covid19 et Eau-Hygiène-Assainissement. Après avoir passé en revue tous ces points, il a été Constaté avec une grande satisfaction que la Signature de la Charte de Protection des Enfants a été respecté scrupuleusement.

Les Communautés ont demandé unanimement à l’ONG EJA de continuer à œuvrer dans le village et à résoudre l’accès de l’Eau à l’école, l’équation des fournitures scolaires  le financement des femmes, La cherté des Intrants pour la Saponification, la formation des jeunes l’accompagnement des jeunes dans la connaissance de leurs corps et la fixation des filles au Moyen-Secondaire. Par rapport à toutes ces doléances, L’ONG EJA a prôné la Recherche action participative, l’achat de futs d’eau à l’école comme solution alternative et la mise en relation avec d’autres Partenaires par  rapport à l’atteinte des Objectifs. Madame Sambou a intimé l’ordre aux femmes de participer à l’effort de guerre en mettant à la disposition des élèves le bénéfice des tontines.

L’ONG ENDA JEUNESSE ACTION est comblée par rapport à l’impact positif du Programme Son Choix sur les différentes communautés du village de Samécouta-Peulh.

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBE         KEBA               URACSENEGAL.SN

Leave A Reply

Your email address will not be published.