RELIGION/CEREMONIE OFFICIELLE 144E APPEL SEYDINA LIMAMOU LAYE: UN MESSAGE DE PAIX POUR UN SENEGAL RÉCONCILIE.

L’Appel de Seydina Limamou Laye, la 144e édition, a été célébré sous le sceau de la cohésion nationale.

2 094

La 144e édition de l’Appel Seydina Limamou Laye a été marquée par une cérémonie officielle empreinte de solennité et de messages de paix. L’événement, qui a eu lieu ce dimanche 11 février 2024 lors du pèlerinage annuel de la communauté layène, a été honoré par la présence du ministre de l’Intérieur, Sidiki Kaba, ainsi que d’autres membres éminents du gouvernement.  ///Dans son allocution, le ministre Sidiki Kaba a appelé le khalife des layènes à prier pour un Sénégal réconcilié avec lui-même, insistant sur l’importance cruciale de l’unité nationale dans un contexte marqué par des tensions politiques exacerbées par le report de l’élection présidentielle. Sous le thème de « l’unicité, socle de la stabilité sociale et politique », cette édition du pèlerinage a offert une tribune propice pour aborder ces enjeux brûlants. M. Kaba a souligné la pertinence des valeurs prônées par Seydina Limamou Laye dans la construction d’une société sénégalaise harmonieuse et résiliente, exhortant les fidèles à s’en inspirer pour relever les défis nationaux. Cette invitation à l’adhésion aux principes de paix et de concorde a été renforcée par Seydina Issa Laye, président du comité d’organisation du pèlerinage, qui a lancé un appel vibrant à l’unité et à la cohésion, particulièrement adressé aux leaders politiques. Le Sénégal est notre pays à tous, et nous devons unir nos forces pour consolider nos acquis et réaliser les aspirations de notre peuple en matière de sécurité, de paix et de développement durable. Cela ne peut se faire qu’en préservant la stabilité sociale et politique du pays.

Outre la présence marquée du ministre de l’Intérieur, d’autres personnalités gouvernementales ont pris part à cette cérémonie emblématique. Parmi elles, le ministre Seydou Guèye, secrétaire général du gouvernement, ainsi qu’Issakha Diop, ministre en charge de la Prévention et de la Gestion des inondations, ont partagé ce moment de recueillement et de réflexion. Le gouverneur de Dakar, Al Hassan Sall, et le maire de Yoff, Seydina Issa Laye Samb, étaient également présents, témoignant ainsi de l’importance accordée à cet événement religieux et social majeur dans la vie du pays.

KEBEKEBA   URACSENEGAL

 

Comments are closed.