Activista Sénégal Célèbre La Journée Internationale De La Jeunesse à Bakel.

ACTIVISTA TAMBACOUNDA EST PARTIE PRENANTE.

0 80

ACTIVISTA SENEGAL INITIE DES ACTIVITÉS CITOYENNES DE JEUNESSE A BAKEL.

Activista Sénégal Célèbre la journée Internationale de la Jeunesse à Bakel le samedi 18 septembre 2021. Le thème de cette année est «  Transformer les systèmes alimentaires : les innovations des jeunes pour la santé humaine et celle de notre planète ». L’Objectif général est d’amener l’ensemble des jeunes et organismes de jeunes, les acteurs et partenaire à s’engager résolument dans l’amélioration des systèmes alimentaires à travers de comportements modéle vis-à-vis du climat, de l’environnement mais aussi des habitudes alimentaires afin d’aboutir ensemble à des solutions efficaces et surtout durables. Ceci étant, il faut : 1/Asseoir une meilleure compréhension des jeunes par-rapport au fonctionnement des système alimentaires dans une période post-covid. 2/Faire une évaluation des initiatives de jeunes durant la période de la covid19. 3/Accompagner les initiatives des femmes des lrp (Antenne) en matière d’agro écologie et de résiliences et de leurs contributions sur l’amélioration des systèmes alimentaires. 4/Développer des initiatives qui visent à vulgariser les bonnes pratiques environnementales. 5/ Porter le plaidoyer sur l’impact de la lancinante hausse du prix des denrées de première nécessité au Sénégal.

A l’issue de cette activité, les jeunes doivent avoir une meilleure compréhension du fonctionnement des systèmes alimentaires dans une période post-covid ; doivent faire une évaluation des initiatives durant la période de la covid19 ; doivent initier avec les femmes des lrp en matière d’agro écologie et de résiliences et de leurs contributions sur l’amélioration des systèmes alimentaires ; doivent développer des initiatives qui visent à vulgariser les bonnes pratiques environnementales et doivent organiser une marche de plaidoyer sur l’impact de la lancinante hausse du prix des denrée de première nécessitées au Sénégal sera conduite./// Cette activité a pour stratégie, l’utilisation des techniques comme le brainstorming pour susciter la participation de tous les activistes. A cela s’ajoute la tenue de panel, de VAD et des sorties  terrains pour sensibiliser sur les thématiques retenues. Un diagnostic participatif a été également effectué pour mesurer également le niveau de fonctionnement des différents groupes ainsi que la coordination nationale. Cette approche, permettra aux nouvelles équipes d’adopter une nouvelle stratégie d’intervention dans leurs zones respectives en collaboration avec les partenaires locaux et nationaux.

Pour rappel : Alors que la population mondiale devrait augmenter de 2 milliards de personnes au cours des 30 prochaines années, de nombreux acteurs reconnaissent qu’il ne suffit pas de produire un plus grand volume d’aliments sains de manière plus durable pour garantir le bien-être de l’homme et de la planète. D’autres défis cruciaux doivent également être relevés, énoncés notamment dans le Programme 2030, notamment la réduction de la pauvreté, l’inclusion sociale, les soins de santé, la conservation de la biodiversité et l’atténuation du changement climatique. Il est nécessaire de mettre en place des mécanismes de soutien inclusifs qui permettent aux jeunes de continuer à intensifier leurs efforts, collectivement et individuellement, pour restaurer la planète et protéger la vie, tout en intégrant la biodiversité dans la transformation des systèmes alimentaires. Lors du Forum des jeunes de l’ECOSOC 2021, les questions et les priorités mises en avant comprenaient les répercussions de la pandémie de COVID-19, notamment en ce qui concerne ses effets sur la santé humaine, l’environnement et les systèmes alimentaires. Dans les recommandations officielles, il a été souligné l’importance d’œuvrer pour des systèmes alimentaires plus équitables. En outre, il a été souligné la nécessité pour les jeunes de prendre des décisions éclairées sur les choix alimentaires en renforçant l’éducation mondiale sur les options les plus saines et les plus durables pour les individus et l’environnement. Des recommandations ont également été formulées sur le développement de capacités adéquates en matière de résilience des systèmes alimentaires, en particulier pendant et après la pandémie actuelle de COVID19.

Le Coordonnateur National, Elhadji Mame Moussa Sarr , et les Participants ont rencontré les Autorités Administratives, qui les ont rassurés et promis un accompagnement par rapport à l’incitation à la vaccination en masse contre la Covid19. Cependant les Pouvoirs publics ne sont pas d’avis par rapport à la Sensibilisation sur la cherté de la vie/la hausse des prix des denrées de premières nécessités au niveau des quartiers et maisons..

SOURCE RADIO GADEC BEETAWE TAMBACOUNDA 88.5

KEBE         KEBA            URACSENEGAL.SN

 

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.